Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Nouveau quinquennat de Ouattara : Gagnoa dit attendre les retombées des promesses électorales

Publié le vendredi 27 novembre 2020  |  AIP


Gagnoa- Face au nouveau quinquennat obtenu par le président Alassane Ouattara, après sa réélection à la présidentielle, les populations de Gagnoa, dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire, on indiqué jeudi 26 novembre 2020, attendre les retombées des promesses faites par le candidat Ouattara, durant la campagne électorale.

Au nom de la chefferie, le chef des chefs de village de Gagnoa, Gadji Dagbo Joseph, dit attendre que pour son nouveau mandat, le président réélu mette en place les éléments de son programme de gouvernement, dans lequel il a promis apporter le développement à la Côte d’Ivoire, de contribuer à la paix, de faire en sorte que dans toutes les régions, la paix en règne.

« Donc, nous à Gagnoa, nous attendons les retombés de tout cela », a déclaré le chef Gadji, précisant parler au nom aussi bien de la chefferie que des populations, dont les attentes, sont celles de tous.

Selon lui, les élections ne se sont pas forcément bien passées à Gagnoa, puisque un des villages du département, Téhiri, a été en grande partie incendiée. Il dit attendre un geste du premier citoyen ivoirien, pour « la renaissance de Téhiri », et que tout soit fait pour que la paix revienne dans toute la Côte d’Ivoire.

Concernant la vie politique, il a dit espérer voir le président Ouattara poursuivre le dialogue engagé avec l’opposition, et que véritablement, les Ivoiriens aillent à un vrai apaisement des cœurs, que le pardon que tous les citoyens de ce pays souhaitent, soit réciproque, « un pardon sans condition des deux parties ».

« C’est ce que nous souhaitons, parce que les violences n’arrangent personne et les angoisses qui demeurent dans les populations, sont consécutives à la situation de ni paix ni guerre », a argué Dagbo Gadji.

Pour le président de la Commission nationale des Droits de l’Homme (CNDH) Gagnoa, ses attentes se résument en la stabilité, la réconciliation et un mieux-être social pour toutes les populations, tels que souhaité par le candidat Alassane Ouattara et tous les autres leaders politiques, tout au long du processus électoral.


Dd/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment