Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Education nationale : Un décret met fin aux cotisations exceptionnelles levées par les COGES

Publié le jeudi 31 decembre 2020  |  CICG-Côte d’Ivoire
Dernier
© Abidjan.net par Marc Atigan
Dernier conseil des ministres de l`année 2020
Abidjan le 30 Décembre 2020. Le Président Alassane Ouattara a présidé ce mercredi le dernier Conseil des Ministres de l`année 2020.


Abidjan, le 30 décembre 2020 - Au terme du Conseil des ministres le mercredi 30 décembre 2020 à Abidjan, le ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, a annoncé l’adoption d’un décret mettant un terme au pouvoir des COGES de lever des cotisations exceptionnelles.

Cette décision fait suite à l’annonce faite par le Président de la République, au cours de son discours d’investiture le 14 décembre 2020, de supprimer les cotisations exceptionnelles payées par les parents d’élèves, dans le cadre des activités des Comités de Gestion des Etablissements Scolaires (COGES).

« Le gouvernement a adopté un décret portant modification du décret du 07 juin 2012 portant attribution, organisation et fonctionnement des Comités de Gestion des Etablissements Scolaires (COGES). Ce décret met un terme au pouvoir du COGES de lever des cotisations exceptionnelles », a indiqué Sidi Tiémoko Touré.

Et d’ajouter que ce décret « met à la charge de l’Etat et des collectivités territoriales, sur la base d’une évaluation annuelle, le complément budgétaire nécessaire au financement des activités des COGES, résultant de la suppression des cotisations exceptionnelles ».

Selon le porte-parole du gouvernement, ce complément budgétaire couvre, notamment la prise en charge des frais annexes liés aux activités pédagogiques et à la santé des élèves ainsi que les dépenses d’urgence du secondaire.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment