Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Voeux nouvel an du ministre Amadou Koné aux populations de Bouaké et de la région de Gbêkê

Publié le vendredi 1 janvier 2021  |  Ministères
Le
© Autre presse par DR
Le ministre Amadou Koné


Populations de Bouaké et de la région de Gbêkê,
Chers frères et sœurs,
Nous sommes à l’orée de l’année 2021. Et, c’est pour moi, un plaisir renouvelé
de me retrouver avec vous. Selon la tradition, C’est une belle occasion de se
remémorer toutes les belles choses que nous avons vécu ensemble et aussi
les difficultés que nous avons traversées, afin de tirer des leçons et faire des
projections.
Bouaké, notre ville à tous, a vécu d’intenses moments durant l’an 2020. Je
veux parler de la pandémie du Coronavirus et particulièrement, du décès du
Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly. La disparition subite de celui qui a
insufflé le vent du changement à notre ville continue de nous peiner. Amadou
Gon Coulibaly est décédé à la tâche. Bouaké et le Gbêkê ont perdu un grand
serviteur et une personnalité qui voulait faire de toute notre région une vitrine
du quinquennat qui s’ouvre.
Je saisi cet instant pour rendre hommage à un autre grand serviteur décédé
en 2020 et qui a fait beaucoup pour la région, feu le doyen Kouamé Konan
N’Zikan. A travers lui, je salue la mémoire de toutes ces vaillantes
personnalités de Bouaké et de Gbêkê qui nous ont quitté.

Populations de Bouaké et de la région de Gbêkê,
Si certaines situations du quotidien ont essayé de nous décourager, l’élection
du Président Alassane Ouattara à la magistrature suprême nous donne de
l’espoir. Espoir dans la lutte contre la pandémie, mais aussi et surtout, dans la
poursuite des travaux entamés à Bouaké et dans le Gbêkê pour l’amélioration
du cadre de vie des populations.
La mutation de notre capitale régionale amorcée en 2017 a atteint un niveau
intéressant en 2020 avec, entre autres, le lancement par les Présidents
Alassane Ouattara et Emmanuel Macron, des travaux du grand marché de
Bouaké. Les travaux du prolongement de l’autoroute Tiébissou – Bouaké
avancent bien ; ainsi que les travaux de construction et de réhabilitation des
Stades (le grand stade et le petit stade ainsi que le stade de Yaoundé).
Cette année, nous avons procédé au lancement des travaux de la piscine
municipale. D’ici peu, nous lancerons les travaux de construction d’une zone
franche textile prévoyant plus de 10 000 emplois et 500 autres, avec l’arrivée
prochaine de la SOTRA.
En 2021, poursuivant les actions de développement, nous mettrons l’accent
sur la relance des activités culturelles et sportives. A cet effet, Bouaké
redeviendra le retour du festival des Art et de Culture.
Populations de Bouaké et de la région de Gbêkê,

2
Avec toutes ces infrastructures, Bouaké va reprendre sa place de deuxième
ville du pays. Notre ville inspire, en effet, de la confiance au plan sécuritaire.
Je voudrais, à ce niveau de mes propos, saluer le professionnalisme et le
travail remarquable de nos forces de défense et de sécurité.
Je tiens aussi à dire merci à l’ensemble des cadres et populations de la
région, principalement à nos chefs coutumiers, chefs de communautés et
guides religieux qui, dans un effort conjugué, travaillent nuit et jour pour le
maintien de la paix et de la stabilité dans la région. Je salue l’esprit citoyen de
la jeunesse de Bouaké qui démontre, jour après jour, qu’elle est résolument
engagée dans la dynamique de la paix et du développement de la région.
Bouaké, sans risque de me tromper, a définitivement tourné le dos à la
violence. Malgré les incitations à la violence durant les périodes pré-électorale,
électorale et post-électorale, la ville de Bouaké est restée calme. Tous, nous
avons compris que le seul combat qui vaille d’être mené, est celui du
développement.

Populations de Bouaké et de la région de Gbêkê,
2021 s’annonce encore meilleure pour nous. Je voudrais donc saisir cette
occasion pour vous inviter à cultiver la cohésion et l’unité. C’est ensemble
dans la paix, la stabilité et la solidarité que nous arriverons à relever tous les
défis. Bouaké et sa région reviennent de loin certes, mais elles peuvent aller
encore loin. Tout dépendra de nous, fils et filles de la région.
Dieu fasse que notre pays connaisse la paix et la prospérité. Pour chacun de
vous, habitants de Bouaké et du Gbêkê, je formule des vœux de santé, de joie
et de paix à vous et à vos familles. Bonne et heureuse année 2021 à tous !
Vive Bouaké et Gbêkê !

Amadou KONE, Ministre des Transports, Cadre de la région de Gbêkê
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment