Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Lucarne sur les UCD et le système multi-villages, deux leviers pour adresser la problématique de l’eau potable

Publié le vendredi 8 janvier 2021  |  AIP
Premier
© Abidjan.net par Marc Innocent
Premier Conseil des Ministres du gouvernement Gon III
Abidjan le 11 Juillet 2018. Le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara a présidé le 1er conseil des ministres après la formation du gouvernement Amadou Gon III. Photo: Laurent Tchagba, Ministre de l`Hydraulique


Abidjan - L'adduction en eau potable, une préoccupation majeure du gouvernement ivoirien pour assurer un bien-être aux populations tant rurales qu'urbaines, connait des avancées notables grâce aux Unités compactes dégremond (UCD) et le système multi-villages impulsés par le ministère de l'Hydraulique. Des investissements importants y sont consacrés dans le cadre du programme « Eau pour tous » qui vise un taux d’accès à l’eau potable de 100 % au niveau national, d’ici à 2030.

Le ministre de l'Hydraulique, Laurent Tchagba, dans une interview à l'AIP, a révélé "que nous avons déjà entrepris de régler les problèmes d'adduction d'eau potable en mettant en place les Unités compactes dégremond (UCD), qui sont des stations préfabriquées que nous installons au bord d’une rivière pour capter, traiter et refouler l’eau dans un château pour la donner aux populations. Nous avons une expertise de ce système qui permet de fournir de l’eau potable aux populations".

"Nous avons choisi 32 villes où le déficit était très important et nous avons acheté 40 UCD. Et à ce jour dans 28 villes, les UCD ont été déjà été posées. Dans certaines localités, nous avons installé jusqu’à deux UDC, selon le déficit", a-t-il poursuivi, déplorant que "nous avons pris du retard à cause de la pandémie de la Covid-19, puisque les appareils sont importés, et il y avait des problèmes de shipping".

"Dieu merci, tout est rentré dans l’ordre", s'est réjoui le membre du gouvernement, non sans souligner l'importance du système d'adduction d'eau multi-villages.

"Il y a des régions mais la nappe qui est fournie, se trouve dans un village. Nous créons le captage, nous faisons le château d’eau et à partir de celui-ci nous faisons du multi-village. Tous les villages dans un rayon de cinq kilomètres, nous tirons de l’eau pour combler les villages. Nous réglons à cet effet, le problème en un seul tenant. C’est ce système multi-villages qui va remplacer doucement le système HVA", a explicité le ministre de l'Hydraulique.

Le multi-village devra à terme sonner le glas des pompes à motricité humaine, qui ne sont plus adaptées, et même de l’hydraulique villageoise améliorée (HVA).

ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment