Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

L’Onu condamne l’attaque meurtrière des quatre casques bleus du contingent ivoirien dans le nord du Mali

Publié le vendredi 15 janvier 2021  |  AIP
Le
© Autre presse par DR
Le message du Secrétaire général António Guterres à l’occasion de la journée des Nations unies


Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a condamné l’attaque meurtrière des quatre casques bleus du contingent ivoirien dans le nord du Mali et appelé les autorités maliennes à ne ménager aucun effort pour identifier et traduire rapidement en justice leurs auteurs, rapporte jeudi 14 janvier 2021 le site d’information de l’ONU (Onu. Info).

Il a souligné que les attaques contre les Casques bleus des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre dans un communiqué publié mercredi 13 janvier 2021, jour de cette attaque.

Une compagnie de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) menant une opération de sécurité dans la région de Tombouctou a heurté, mercredi 13 janvier 2021, des engins explosifs improvisés (IED) à environ 20 kilomètres au nord de la localité de Bambara-Maoudé, sur l’axe reliant les villes de Douentza et de Tombouctou.

La compagnie a ensuite été prise pour cible par des hommes armés non identifiés. Les Casques bleus ont riposté aux tirs, contraignant les assaillants à s’enfuir, a précisé la mission onusienne dans un communiqué en précisant que quatre Casques bleus du contingent ivoirien ont été tués dans cette attaque et que cinq autres ont été blessés.

La MINUSMA a également indiqué que l’opération de paix des Nations Unies a organisé les évacuations médicales des blessés par hélicoptère.

(AIP)
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment