Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Développement, bien-être des populations du Bafing: Plus de 200 infrastructures de base réalisées par Moussa Sanogo

Publié le lundi 25 janvier 2021  |  Ministères
Région
© Ministères par DR
Région du Bafing: livraison de plusieurs infrastructures de base
DU 22 au 23 janvier 2020, Moussa Sanogo fils de la région du bafing a procédé, à la livraison de plusieurs infrastructures sociales de base dont les travaux ont été réalisés par ses soins


En sa qualité de fils de la région, le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat a fait du développement du Bafing un sacerdoce. Moussa Sanogo, a procédé du vendredi 22 au samedi 23 janvier dans le Bafing, à la livraison de plusieurs infrastructures sociales de base dont les travaux ont été réalisés par ses soins. Répondant ainsi aux nombreuses doléances formulées par les parents à l’occasion de ses tournées.

En présence du corps préfectoral et de plusieurs élus et cadres de la région, il a débuté ce périple de 48h par l’inauguration du château d’eau de Dioman, chef-lieu du canton Sessassi composé d’une trentaine de villages dans le département de Touba. Cette localité bénéficie d’un ouvrage composé d’un (1) forage de 12 m3 de débit, d’un réseau d’eau potable, d’un (1) château d’eau d’une capacité de 50 m3 pouvant couvrir les besoins en eau des populations sur plus de 15 ans.

Après Dioman, le ministre a mis le cap sur la visite du centre de santé en cours de construction à Sanakoro, où les populations lui ont manifesté leur reconnaissance pour la construction de cette infrastructure composée de deux (2) bâtiments, dont un logement de 4 pièces prévu pour l’infirmier et un dispensaire rural constitué de trois (3) salles de mise en observation, un (1) hall d’attente, une (1) pharmacie et une (1) salle de consultation.

Avant Vabouesso (département de Koro) où il a communié avec les fils et filles du village, satisfaits du raccordement au réseau électrique national, le ministre et sa délégation ont marqué un arrêt à Koro, il est allé toucher du doigt l’opération de consultation ophtalmologique au Foyer des jeunes. Cette opération qui s’est déroulée du 21 au 23 janvier dans les 3 départements, a pris en charge plus de 1200 malades des yeux. Il a salué l’excellent travail réalisé par le Professeur titulaire Diomandé Ibrahim à la tête d’une équipe composée de spécialistes en ophtalmologie, d’infirmiers, de médecins et d’opticiens. « J’encourage les cadres à œuvrer pour que nous fassions de cette opération apolitique un mécanisme au niveau régional. Ainsi, nous pourrons aider de façon pérenne nos parents à se soigner facilement », a-t-il invité.

La matinée du samedi a été consacrée à la livraison du centre de santé de Kamassela (5 km de Touba), doté de logements pour infirmier et sage-femme, d’une maternité, d’un dispensaire… et qui met à la disposition des équipes médicales et des patients un plateau technique de pointe.

Ces nombreuses actions viennent s’ajouter à une liste de plus 200 infrastructures qui ont été réalisées et de nombreuses actions posées dans la région sous l’impulsion du ministre Moussa Sanogo et de l’ensemble des cadres. À savoir la construction de 40 écoles ; le don d’une (1) bibliothèque à l’EPP Nadiany de Touba, le don de 4 ambulances aux centres de santé de Ouaninou, Ganhoué, Fouenan et Booko ; la construction de 3 châteaux d’eau, dont celui de Dioman ; la construction de 64 pompes hydrauliques pour l’eau potable, la réparation de 36 pompes hydrauliques dans les différents villages ; l’électrification de 19 villages ; le don de 22 centres de santé, dont 11 en construction ; le don de 10.000 kits scolaires aux élèves de la région, la construction du barrage hydro-agricole de Koro ; la construction du pont de Guinteguella, reliant la sous-préfecture de Guinteguela au complexe sucrier de Borotou-Koro, le don de 2760 tables-bancs, etc.

« J’aimerais demander aux imams et à nos parents de continuer de nous appuyer avec leurs prières et bénédictions pour que par la grâce de Dieu, nous puissions répondre à l’ensemble des préoccupations des populations de la région du Bafing », a-t-il indiqué.

En milieu d’après-midi à l’hôtel ‘’Escale du Bafing’’, le ministre est allé s’enquérir des progrès réalisés par les jeunes bénéficiaires de la formation en entrepreneuriat dispensée par le cabinet INOVIS et l’Agence emploi jeunes. En effet, un mois et deux semaines après la formation, le ministre Moussa Sanogo a échangé avec les jeunes qui ont bénéficié de cette formation théorique au cours de laquelle ils ont acquis les rudiments nécessaires pour réaliser un projet. Les 45 équipes de 10 personnes qui ont été composées et auxquelles un capital de 50.000 FCFA a été remis ont réalisé d’excellents résultats. À l’issue de ce challenge entrepreneurial, Moussa Sanogo, l’initiateur de cette formation, s’est dit impressionné par le taux de rendement de 75 à 80% réalisés par ces jeunes. Pour terminer, il les a invités à faire preuve d’ambition tout en s’inspirant de l’exemple des modèles de réussites mondialement reconnus.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment