Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Journée Mondiales des Maladies Tropicales Négligées : discours de Pierre Yves Thiebault

Publié le jeudi 11 fevrier 2021  |  Abidjan.net
68e
© Autre presse par DR
68e journée mondiale des lépreux à Daloa
La 68e journée mondiale des lépreux a été célébrée le 31 janvier 2021 dans la ville de Daloa.


Ø Excellence Monsieur le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique,

Ø Monsieur le Représentant de l’OMS

Ø Monsieur le Directeur Régional de la Santé

Ø Monsieur le Préfet

Ø Monsieur le Commandant des Forces Armées Françaises en Côte d’Ivoire

Ø Monsieur le Représentant du service de Santé des Armées,

Ø Monsieur le Directeur Coordinateur du PNEL

Ø Monsieur le Directeur Coordinateur du PNLUB

Ø Monsieur le Président de l’AIRF

Ø Monsieur le point focal de la Fondation Anesvad

Ø Messieurs les Représentants des ONG et associations

Ø Monsieur le Porte-parole des malades

Ø Mesdames et Messieurs

Chers amis

C’est pour moi un grand honneur de saluer la Côte d’Ivoire, de vous saluer tous ici présents, au nom de la Fondation Raoul Follereau, à l’occasion de la 1ère Journée Mondiale des Maladies Tropicales Négligées à Daloa en Côte d’Ivoire.

Les liens qui unissent votre pays à la Fondation Raoul Follereau sont uniques. Une histoire d’amitié et de courage qui a démarré il y a plus de 70 ans ici en Côte d’Ivoire, avec la bataille pour les malades de la lèpre de l’Ile désirée, en pleine seconde guerre mondiale, et qui au fil du temps nous a appris à, travailler, ensemble, main dans la main, et en confiance.

Merci à tous d’être venus pour commémorer ce grand rendez-vous fixé par Raoul Follereau, car, comme le souhaitait son créateur, cette journée est avant tout un moment de partage, avec nos amis les malades.

C’est aussi l’occasion pour nous de faire un bilan, de nous réjouir des avancées et de préparer l’avenir.

Je ne peux oublier ceux, qui par leur persévérance, ont été les précurseurs et les promoteurs de cette réussite.

Je voudrais saluer ici les coordinateurs successifs du PNEL et du PNLUB en Côte d’Ivoire et aujourd’hui plus particulièrement le Professeur KALOGA et le Dr ASSIE

Saluons ici, tout le travail des acteurs de terrain, qui a permis de dépister plus de 500 nouveaux cas de lèpre+PIAN +BURULI en 2020 malgré la Pandémie de la COVID 19, et soulignons surtout parmi eux le nombre élevé d’enfants et de malades, souffrant de la forme de lèpre la plus contagieuse.

En 2020, un (01) malade de la lèpre sur dix (10) est un enfant.

C’est pourquoi tous ici présents, nous devons rester vigilants. La transmission de la maladie n’a pas cessé, et elle est insidieuse.

Il est donc fondamental d’exercer un contrôle sur la lèpre, en dépistant et en soignant au plus tôt, en formant des personnels compétents, et en dispensant une prise en charge adaptée aux malades présentant des complications, ou souffrant de handicap sévère.

Concrètement, nous continuerons d’appuyer le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, notamment, pour la mise en place d’un dépistage actif dans les zones de détection élevée, pour que chaque malade soit dépisté et soigné à temps.

Aujourd’hui, nous sommes à un carrefour ou de nombreux défis nous attendent. Nous devons REFLECHIR, INNOVER et ADAPTER notre stratégie aux nouvelles réalités du terrain.

C’est dans cette perspective, que la Fondation coordonne dans le village de Chiépo en collaboration avec le Ministère de la Santé et la Fondation Anesvad, un projet pilote axé sur la stratégie Eau, Hygiène et Assainissement.

Ce projet d’une durée de 18 mois, cible les acteurs de base en renforçant le rôle des services Eau Hygiène et Assainissement afin de réduire significativement l’incidence des maladies tropicales négligées à manifestation cutanée dans le village.

Nous ciblons particulièrement :

Ø le Centre de Santé ;

Ø les Ecoles ;

Ø et les Groupements de femmes.

En 2021, nous prévoyons de répliquer ce projet dans deux (02) districts sanitaires endémiques aux MTN : GAGNOA et SOUBRE.

En effet de nombreuses zones rurales et isolées concentrent les maladies et les populations les plus vulnérables.

A travers ces projets, nous voulons prouver qu’il est possible d’avoir un impact significatif sur les Maladies Tropicales Négligées affectant la peau en agissant efficacement sur l’offre de soins, en améliorant l’accès à l’eau potable des populations et en participant à l’autonomisation des femmes et des jeunes filles.

Vous pouvez compter sur la Fondation Raoul Follereau. Elle est à vos côtés depuis des décennies et le restera tant qu’il le faudra.

Mais son amitié, son appui technique et financier, ne pourront rien sans l’engament de chacune et chacun d’entre vous.

Nous sommes responsables les uns des autres

Tous responsables des avancées acquises, mais aussi, de la réussite des défis qui nous attendent.

Mais nous ne réussirons que si nous sommes AUDACIEUX INNOVANTS ET DETERMINES, en poursuivant l’exemple de notre fondateur Raoul Follereau.

Enfin, je voudrais remercier toutes les organisations engagées aux côtés du Ministère de la Santé dans la lutte contre la lèpre et les Maladies Tropicales Négligées en Côte d’Ivoire.

Je veux nommer ici, la FONDATION ANESVAD notre partenaire en Côte d’Ivoire ainsi que L’ASSOCIATION IVOIRIENNE RAOUL FOLLEREAU à travers son Président Monsieur DIAKITE.

Raoul Follereau disait « s’aimer les uns, les autres, s’aimer tous. Non pas à des heures fixes, mais toute la vie. Aimer les pauvres gens, aimer les gens heureux, aimer l’inconnu, aimer le prochain qui est au bout du monde, aimer l’étranger qui est tout près de chez vous. Aimer. »

C’est notre cap pour l’année 2021.

Merci et bonne JML à toutes et à tous.


Je vous remercie

Pierre Yves Thiebault,

Président du conseil de surveillance

de la fondation Raoul Follereau
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment