Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Autonomisation des femmes: 100 bénéficiaires du projet CÊWA ont été formées

Publié le dimanche 14 fevrier 2021  |  Abidjan.net
Autonomisation
© Abidjan.net par DA
Autonomisation des femmes: 100 bénéficiaires du projet CÊWA ont été formées
Dimanche 14 Février 2021


Lancé en mai 2019 dans sa phase pilote, le projet « CEWA » qui signifie jeunes dames entreprenantes et dynamiques, est une initiative de la fondation AWI. Ce projet a pour objectif principal de soutenir les femmes entreprenantes qui sont en difficulté de trésorerie en vue d’accroître leurs activités. Il vise l’insertion sociale, professionnelle et économique des femmes à faible revenus et la facilitation de la mise en place d’un réseau de clientes pour les établissements financiers et assurances à travers l’inclusion financière de ces femmes
Suite à l’avènement de la pandémie de la COVID 19 qui a considérablement affecté la vie économique en Côte d’Ivoire, 300 femmes issues du district d’Abidjan seront prise en compte aux fins de renforcer la résilience économique et sociale face à la COVID.

A cet effet, une 1ère cohorte de 100 bénéficiaires du dudit projet a été formée. Les bénéficiaires ont été mobilisées et identifiées dans les communes de Yopougon, Marcory, Treichville, Koumassi, Port-Bouet, Abobo et Cocody. Les sessions de formation ont eu lieu du 03 au 09 Février 2021 au siège de la fondation autour des thématiques suivantes : Education financière, Comptabilité Simplifiée et le Calcul des Coûts. Ces formations à l’endroit des bénéficiaires, sont organisées pour leur inculquer les bases rudimentaires nécessaires à la bonne gestion de leurs activités en vue de pallier aux difficultés qu’elles y rencontrent. Dans les prochains mois, la fondation AWI mettra à leur disposition des produits destinés au renforcement de leur stock marchand. « Nous sommes très heureuses d’avoir reçu cette formation car ça nous a permis de faire la part des choses. Désormais, on ne va plus mélanger l’argent des différentes marchandises, on va noter toutes les petites dépenses pour pouvoir mieux calculer nos bénéfices ».

Confie dame KOFFI EHOUMAN Christine porte-parole des bénéficiaires, commerçante dans le marché d’Abobo gare. Ces sessions de formations ont été dispensés par M. SANGARE Souleymane, Directeur Général de 2H Finances SARL, Expert Consultant Formateur et Mme OUATTARA Gniré experte comptable.

Sercom et DA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment