Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Gestion des contrats d’entretien routier : le gouvernement crée une plateforme électronique pour améliorer la gouvernance

Publié le mercredi 17 fevrier 2021  |  CICG-Côte d’Ivoire
Gestion
© CICG-Côte d’Ivoire par DR
Gestion des contrats d`entretien routier : le gouvernement crée une plateforme électronique pour améliorer la gouvernance


Abidjan, le 16 février 2021- Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, a procédé, le mardi 16 février 2021 à Abidjan, à la remise de la plateforme électronique dénommée www.ageroutemarche.ci au ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amedé Kouakou Koffi afin de renforcer la gouvernance des contrats d’entretien routier.

« La mise en place de la plateforme www.ageroutemarche.ci répond à un souci d’amélioration du cadre de gestion des projets routiers en Côte d’Ivoire. L’outil a été envisagé par le gouvernement pour pallier un certain nombre de problèmes. Notamment, les avenants récurrents, la mauvaise qualité des infrastructures routières et l’attribution ainsi que le suivi de la mise en œuvre des contrats routiers », a déclaré Adama Coulibaly.

Selon le ministre de l’Economie et des Finances, cette plateforme est une application Web conçue pour renforcer la transparence et offrir l’opportunité aux populations d’avoir une visibilité dans la gestion des contrats routiers. Elle permettra également à l’Etat de gérer, de manière rationnelle, le budget affecté aux infrastructures routières.

Pour sa part, le ministre de l’Équipement et de l’Entretien routier, Amedé Kouakou Koffi, qui a remis la plateforme à l’Agence de gestion des routes (AGEROUTE), a indiqué qu’à ce jour, la plateforme compte 286 Dossiers d’appel d’offres (DAO) mis en ligne, 600 entreprises recensées et 24 693 soumissions de DAO enregistrées.

Le coordonnateur du Projet d’amélioration de la gouvernance pour la délivrance des services de base aux populations (PAGDS), Madeleine Yao, a, quant à elle, salué l’appui de la Banque mondiale pour la mise en place de ce projet novateur.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment