Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Gnian Zou Mireille, présidente-fondatrice de l’Ong, ‘’un cœur, une main’’ : “Pourquoi un centre de transit et de formation à la vie sociale pour les détenus en Côte d’Ivoire”

Publié le jeudi 18 fevrier 2021  |  L’intelligent d’Abidjan


Le vendredi 12 fevrier 2021, s’est ouvert à Yopougon à Abidjan un centre de transit et de formation à la vie sociale pour les détenus à l’intiative de l’Ong ‘’un cœur, une main’’.
La présidente-fondatrice de l’Ong, un cœur, une main, Gnian Zou Mireille a indiqué que sa structure existe depuis 2013 avec des débuts dans l’informel. Elle a signalé que l’organisation a jugé bon de se conformer aux textes de la République. « En 2014, nous avons scolarisé 4 enfants dont les parents sont en prison. En 2020, nous sommes passés à 80 enfants. On a réussi à nourrir les 21.000 prisonniers de la Côte d’Ivoire durant la Pâques. On les aide déjà en prison mais aussi à leur sortie. Mais au-delà, on arrive à s’internationaliser, on est passé dans les prisons au Gabon, au Ghana, au Togo et on va partir pour le Burkina-Faso partout où Dieu le permet. C’est grâce à lui, aujourd’hui que nous avons le premier centre de réinsertion des détenus de Côte d’Ivoire. Le centre va beaucoup servir parce que certains détenus refusent de sortir parce qu’ils ne savent pas où aller. Donc, ils préfèrent rester dans leurs cellules, ils réservent même leurs places quand ils sortent car ils commettront d’autres délits par manque d’endroit où aller. Jusque-là nous ne sommes pas subventionnées. Nous le faisons avec nos propres moyens et on espère que l’État ou des bonnes volontés nous viendront en aide pour ce projet ». a-t-elle déclaré.
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment