Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

L’ONG REALIC lance une caravane nationale de mobilisation sociale sur la migration irrégulière

Publié le vendredi 26 fevrier 2021  |  AIP


Abidjan- Le Réseau ouest-africain de lutte contre l’immigration clandestine (REALIC) a procédé, vendredi 26 février 2021, à Abidjan, au lancement d’une caravane nationale de mobilisation sociale sur la migration irrégulière.

Ce périple, à travers le pays, s’inscrit dans la mise en œuvre d’un projet intitulé, « Mobilisation sociale contre le fléau de la migration irrégulière en Côte d’Ivoire », initié par le REALIC avec l’appui financier de la République d’Allemagne, à hauteur de 57 millions de francs CFA.

De février à octobre (soit 10 mois), les membres cette ONG séjourneront dans les localités d’Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, San Pedro, Soubré, Issia, Vavoua, Daloa, Zoukougbeu et Abengourou en vue d’une contribution à la réduction des migrations irrégulières au départ de la Côte d’Ivoire par la sensibilisation, l’éveil des consciences et l’engagement citoyen.

Dans ces villes, il sera question de convaincre les couches vulnérables (jeunes à risque, chômeurs, filles mères, artisans, élèves, etc) sur la désinformation liée à la migration en Europe et leur proposer des alternatives, de mettre à contribution tous les acteurs locaux pour barrer la route à la désinformation et de promouvoir et valoriser les opportunités nationales comme une alternative au problème de l’employabilité des jeunes à travers des modèles de réussite et l’auto-emploi.

Durant la caravane dénommée « Rester au pays et se réaliser est mieux, la Méditerranée tue », les séances d’information et de sensibilisation sur les risques de l’immigration, des conférences publiques sur le mécanisme de prévention au sein des communautés, des tables-rondes, des rencontres d’échanges sur la traite et le trafic des migrants et des festivals de théâtre, de chants et de danse figurent au menu des actions qui meubleront l’agenda.

Le chargé de la coopération à l’Ambassade d’Allemagne, Laag Benjamin, a marqué sa satisfaction face à ce projet de l’ONG REALIC vu que la migration irrégulière « est un défi pour les pays de départ et de transit » en dépit de la prévalence du COVID-19. Il s’est félicité des efforts du ministère en charge de l’Intégration dans la lutte contre ce fléau et réitéré l’accompagnement de l’Allemagne à toute initiative sur cette problématique.

Le représentant du Directeur général des ivoiriens de l'extérieur (DGIE), Koné Siaka, s'est réjoui de l'initiative de cette ONG pour soutenir les efforts du gouvernement dans sa lutte contre l'aventure des jeunes vers les pays occidentaux au péril de leur vie. Il a remercié l'Ambassade de l'Allemagne et a souhaité la multiplication des actions pour dissuader les personnes à risques à renoncer à cette ambition.

A ce jour, les mécanismes mis en place par la DGIE a déjà permis le rapatriement de plus de 5000 jeunes ivoiriens, a-t-on appris de la présidente de REALIC, Florentine Djiro.

fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment