Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Législatives 2021 : Des artistes agrémentent les meetings de campagne

Publié le dimanche 28 fevrier 2021  |  AIP


Yamoussoukro, Plusieurs vedettes de la musique ivoirienne des plus illustres au moins connus participent activement à la campagne pour les législatives qui s’est ouverte vendredi 26 février 2021 à Yamoussoukro.

Certains artistes se contentent de livrer de belles prestations aux militants des chapelles politiques qui les sollicitent, quand d’autres n’hésitent pas à se risquer à une prise de parole pour afficher leur choix.

A Kocumbo, lors de l’ouverture officielle de la campagne de la candidate du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir), Raymonde Goudou, l’humoriste Ramatoulaye a clairement affiché ses préférences mettant même en garde dans un style qui lui est propre tous ceux qui prendraient l’argent de sa candidate pour ensuite voter pour l’adversaire.

A cette même rencontre, les TNT ont expliqué au public qu’ils avaient effectué le déplacement de Kocumbo pour soutenir leur « maman » qu’ils voudraient voir député de la sous-préfecture de Toumodi.

La candidate Raymonde Goudou, par ailleurs ministre de la Culture, devrait enregistrer d’autres soutiens du monde de la culture d’ici la fin de la campagne, a-t-on appris.

Même son de cloche à Yamoussoukro avec la star du tradi-moderne Baoulé, N’guess Bon Sens, qui a clairement marqué son militantisme au RHDP et soutenu publiquement le ministre-candidat Souleymane Diarassouba à l’espace Mo Faitai, lors de son premier grand rassemblement de campagne.

Par contre sur cette scène, le faiseur de coupé-décalé, Serges Benaud, a offert une dizaine de minutes de show sans s’embarrasser de discours à caractère politique. Le mannequin des arrangeurs a juste enflammé la foule et donné de son talent avant de s’éclipser.

Ce fût également le cas de la Tigresse Sidonie dont la chanson a fait danser officiels et public, sans plus.

Le jeu démocratique est ainsi en marche dans la région du Bélier et les meetings notamment ceux de la clôture de campagne devraient enregistrer d’autres prestations d’artistes. Aussi bien ceux qui veulent simplement rester professionnels que ceux qui entendent exprimer leur position au nom de la démocratie.

(AIP)

gso/fmo
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment