Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Asseman Ange-Aurèle Kouadio meilleur directeur régional du Tourisme et des Loisirs 2020 (Portrait)

Publié le lundi 29 mars 2021  |  AIP


Abengourou - La direction régionale du Tourisme et Loisirs d’Abengourou a été la plus performante au titre de l’année 2020.

Son premier responsable Asséman Ange-Aurèle Kouadio a reçu le prix du meilleur directeur régional du Tourisme et des Loisirs 2020 pour le recouvrement et le recensement des établissements lors de la première édition initiée par le Fonds de développement touristique le 28 janvier 2021 à Abidjan.

Ancien professeur des lycées et passionné de voyages et de découvertes, il raconte à l’AIP son parcours et son « circuit touristique » hors de l’enseignement, son premier métier.

Titulaire d’une maitrise en espagnol, Asséman Ange-Aurèle Kouadio a débuté sa carrière de fonctionnaire dans l’enseignement où il a passé 15 ans, de 2001 à 2017. D’abord comme professeur de collège à Tabou, puis professeur de lycée à Maféré.

Major de sa promotion au sortir de l’École normale supérieure (ENS) en 1999-2000 et de 2000 à 2001, en tant que professeur de collège, il a également été major de sa promotion en tant que professeur de lycée en 2005-2006. M. Asséman part ensuite en stage à Jean-Piaget à Abidjan, un établissement d’application. « C’est une école d’excellence qui est l’appendice » de l’École normale supérieure, a précisé l’Inspecteur Asséman Ange-Aurèle Kouadio.

Son revirement dans le secteur du tourisme n’est pas fortuit. « Depuis toujours, le tourisme a été une option pour moi », raconte-t-il, soutenant d’ailleurs qu’entre le tourisme et les langues, il y a « juste un rapprochement ». Un bon touriste, dit-il, « est celui-là même qui maitrise les langues ».

Après plusieurs années d’immersion dans le secteur du tourisme, cet amoureux des découvertes a participé à plusieurs séminaires et colloques sur le tourisme et servi de guide touristique. « Tout cela a favorisé mon arrivée au ministère du Tourisme en 2018 après une mise à disposition », confie-t-il.

Le 30 avril 2018, il est nommé, pour la première fois, directeur régional du Tourisme et des Loisirs à Abengourou. Sa zone de compétence s’étend sur trois régions, à savoir l’Indénié-Djuablin, le Moronou (Bongouanou) et le Iffou (Daoukro). Très vite, le professionnel à la tête d’une équipe dynamique, actionne ses agents pour l’atteinte des objectifs fixés par le fonds de développement touristique (FDT) et le ministère du Tourisme et des Loisirs.

Les objectifs ont consisté à faire le recouvrement, instruire sur les demandes d’agréments et de licences d’exploitation en ce qui concerne les établissements d’hébergement. « Au niveau des établissements de restauration, il y a l’autorisation d’ouverture et d’exploitation, c’est la mise à jour de tous ces établissements qui nous a valu ce titre », a affirmé modestement l’homme de 46 ans en costume gris, cravate bleue.

Déjà en 2019, la direction régionale du Tourisme et des Loisirs d’Abengourou réalisait, dit-il, en si peu de temps, le meilleur recouvrement. « Ensuite, pour 2020, malgré la pandémie de la Covid-19, nous nous sommes retrouvés en tête du recouvrement au regard des critères quantitatifs et qualitatifs définis par le cabinet ministériel en début d’exercice », a fait savoir M. Asséman.

Marié et père de quatre enfants, l’homme est apprécié par son entourage pour sa rigueur et son sens de travail bien fait. Abonné au prix d’excellence, M. Asséman, meilleur DR du tourisme et des Loisirs 2020, a été distingué meilleur fonctionnaire en 2014 alors qu’il était professeur au lycée moderne de Maféré.
(AIP)
nam/kp
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment