Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Signature d’un accord pour réduire l’hypertension artérielle en Côte d’Ivoire

Publié le mercredi 31 mars 2021  |  APA
Signature
© APA par Saliou AMAH
Signature d`un accord pour réduire l`hypertension artérielle en Côte d`Ivoire
mercredi 31 Mai 2021. Un accord de partenariat a été signé à Abidjan pour réduire les cas de diabète et d`hypertension artérielle en Côte d`Ivoire


Un accord de partenariat a été signé, mercredi à Abidjan, pour réduire les cas de diabète et d’hypertension artérielle en Côte d’Ivoire où le taux de prévalence est de 39,92%.

Cet accord signé par le ministère ivoirien de la Santé et de l’hygiène publique, à travers le Programme national de lutte contre les maladies métaboliques et le Groupe agro-alimentaire Nestlé Côte d’Ivoire, permettra d’accroître la sensibilisation des populations contre ces deux maladies et de former plus de 500 professionnels de la santé.

« La convention qu’on vient de signer est très importante pour nous parce que ça concrétise les gestes et les actes que nous faisons déjà. Le but étant de sensibiliser davantage les populations sur les bonnes pratiques alimentaires et former le maximum possible des agents sanitaires», a expliqué Thomas Caso, le directeur général de Nestlé Côte d’Ivoire.

S’inquiétant de la recrudescence des cas de maladies cardio-vasculaires en Côte d’Ivoire, M. Caso a assuré de l’engagement de son groupe à jouer son rôle contre les maladies métaboliques et la prévention des maladies non transmissibles « pour le bien-être des ivoiriens ».

Dans la foulée, il a rappelé que depuis 2018, son entreprise a déjà réduit de 10% la teneur de sel dans certains de ces produits.

De son côté Dr Adoueni Valéry, le directeur du Programme national de lutte contre les maladies métaboliques a indiqué à son tour, que cet accord porte sur la sensibilisation contre les maladies métaboliques, mais aussi sur le volet renforcement des capacités du personnel de santé.

Par ailleurs, il a soutenu que c’est un partenariat qui permet d’aller vers la population avec des messages de sensibilisation en amont pour ne pas qu’il y ait encore des cas importants d’hypertension artérielle.

« Nous sommes satisfaits de ce partenariat parce que c’est pour le bien de la population. Ça nous permet d’être efficaces sur le terrain », a-t-il conclu. Selon une étude récente, la prévalence du diabète et de l’hypertension artérielle est estimée en Côte d’Ivoire à respectivement 6,2% et 39,92%.

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment