Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santė/ Sténoses caustiques de l’œsophage : l’Hôpital mère enfant de Bingerville lance une 3e mission chirurgicale

Publié le mercredi 31 mars 2021  |  Abidjan.net
Santė:
© Abidjan.net par DR
Santė: lancement de la 3e mission chirurgicale des sténoses caustiques de l’œsophage
L’Hôpital Mère Enfant (HME) de Bingerville en partenariat avec La chaîne de l`espoir (CDE), l’Agence française de développement (AFD) et la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire, a lancé ce mercredi 31 mars 2021, à Abidjan la 3e mission des sténoses caustiques de l’œsophage.


L’Hôpital Mère Enfant (HME) de Bingerville en partenariat avec La chaîne de l’espoir (CDE), l’Agence française de développement (AFD) et la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire, a lancé ce mercredi 31 mars 2021, à Abidjan la 3e mission des sténoses caustiques de l’œsophage.

Les brûlures caustiques de l’œsophage sont provoquées par l’ingestion de produits corrosifs par de jeunes enfants, provoquant des lésions extrêmement douloureuse et irréversibles. En cicatrisant, l’œsophage se rétrécit empêchant l’enfant de se nourrir ou seulement grâce à une sonde gastrique directement reliée à l’estomac.

Selon professeur Christophe Chardot, chirurgien pédiatre à l’Hôpital de Necken, ces brûlures sont extrêmement grave. Elles détruisent les tissus et peuvent aboutir à une perforation de l’œsophage.

« L’intervention consiste en deux étape. La première consiste à alimenter l’enfant avec un tuyau qui va directement dans l’estomac. Ensuite on va faire des dilations régulières de l’œsophage. Si l’œsophage continue à rétrécir, en deuxième phase on va faire un remplacement œsophagien chirurgicale», a expliqué le professeur Christophe Chardot.

L’objectif de cette mission chirurgicale est le transferts des compétences pour ce type d’intervention lourde et complexe a indiqué docteur Maxime Koffi, chirurgien pédiatre à l’HME.

Pour ce faire, l’équipe médicale ivoirienne sera accompagnée d’une équipe française pluridisciplinaire composée de 4 chirurgiens (viscérale ORL), d’une anesthésiste réanimateur, d’un endoscopiste et de 3 infirmières qui contribueront à ce transfert de compétences. Cette mission se déroulera du 28 mars au 4 avril prochain.

Quand à la coordonnatrice des programmes CDE, Mme Diebou Soumare, l’objectif de ce programme est de prendre en charge le maximum d’enfants dans leur pays d’origine.

Tout en soulignant que pour cette mission, la CDE souhaite intervenir sur la question de la prévention et de sensibilisation, dont la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire intervient sur ce volet. Il s’agira de sensibiliser les vendeurs de produits, les utilisateurs sur le conditionnement des produits, et le personnel de santé via l’élaboration d’un protocole de prise en charge .

Pour sa part le Directeur Général Adjoint (Dga) de l’HME, docteur Douada Kouyaté se dit satisfait des trois missions qui ont eu lieu. Cela démontre de « l’expertise que nous sommes entrain d’acquérir à l’Hôpital mère enfant. (…) Le coût de la prise en charge va jusqu’à 2 millions de FCFA par enfant ».

15 enfants seront pris en charge lors de cette mission : 9 remplacements oesophagiens et 6 endoscopies thérapeutiques (dilatations). Il y aura 10 enfants en Côte d’Ivoire, 2 Béninois, 1 Malien, 1 Sénégalais et 1 enfants de la Guinée Konakry. Des chirurgiens de ces pays se joindront à la mission pour bénéficier du renforcement des compétences.

Sercom
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment