Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Bombardement de Bouaké: les politiques français à la barre

Publié le lundi 12 avril 2021  |  RFI
Soldat
© Autre presse par DR
Soldat de l`armée française


Le procès du bombardement du camp militaire français de Bouaké en Côte d’Ivoire, en 2004, qui avait fait dix morts (neuf soldats français et un civil américain), entre dans sa troisième et dernière semaine ce lundi devant la Cour d’assises de Paris. Seront entendus comme témoins les responsables politiques français de l’époque : le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et trois ministres.

C’est une affaire sur laquelle planent encore des zones d’ombre. En particulier sur un épisode survenu au Togo, dix jours après l’attaque. Un groupe d’hommes est arrêté, parmi lesquels, soupçonnent les Togolais, se trouvent les pilotes. À raison pour au moins l’un d’entre eux. Alertés, ni le ministère de l’Intérieur de Dominique de Villepin, ni la Défense de Michèle Alliot-Marie, ni les Affaires étrangères de Michel Barnier ne donnent suite, et les suspects sont libérés.

« Ils ont tout fait pour qu’on ne puisse pas arriver à tirer le fil »
Pour Jean Balan, avocat de la majorité des parties civiles, cet épisode montre une entente au plus haut niveau pour que les pilotes échappent aux mains de la justice. C’est l’élément clé de sa thèse : le bombardement serait une « manipulation française qui a tourné à la bavure ». Il l’a redit il y a quelques mois sur l’antenne de RFI : « Les autorités françaises du gouvernement de l’époque ont absolument tout fait, de manière concertée, organisée, et c’est pas moi qui le dit, c’est la juge d’instruction, pour que l’enquête judiciaire ne puisse pas prospérer depuis 2004, et ça a continué par la suite. Ce que je démontre c’est qu’ils ont tout fait pour qu’on ne puisse pas arriver à tirer le fil. »
... suite de l'article sur RFI

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment