Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Procès Bouaké: Michel Barnier renvoie la responsabilité sur l’Élysée

Publié le mardi 13 avril 2021  |  RFI
Procès
© Autre presse par DR
Procès Bouaké: Michel Barnier renvoie la responsabilité sur l`Élysée


Après les familles des victimes, puis les militaires, les ministres français en poste à l’époque sont à leur tour entendus comme témoins dans le procès Bouaké. L’ex-ministre des Affaires étrangères Michel Barnier a été le premier à témoigner ce lundi 12 avril.

Cité comme témoin au procès de l'attaque contre le camp français de la force Licorne qui a tué neuf soldats français le 6 novembre 2004 à Bouaké, Michel Barnier était le premier à témoigner parmi les ministres de l'époque, accusés par certaines parties civiles de ne pas avoir tout fait pour retrouver les coupables.

Pendant près d'une heure et quart, l'ancien ministre des Affaires étrangères l'a répété inlassablement : il n’était au courant de rien dans ce dossier. Le télégramme faisant état de l’arrestation de ressortissants biélorusses par Lomé, envoyé à son ministère par l’ambassadeur de France au Togo ? Michel Barnier affirme ne pas l’avoir vu. Pas plus qu'il n'a vu un autre télégramme envoyé quelques jours plus tôt par l’ambassadeur de France à Abidjan à propos de l’arrestation par l’armée française d’autres ressortissants slaves, les mécaniciens des avions Sukhoi.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment