Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Développement des compétences et l’insertion des jeunes: les rôles et missions des différents acteurs publics clés impliqués présentés

Publié le mardi 13 avril 2021  |  Abidjan.net
Ouverture
© Autre presse par DR
Ouverture d`un atelier sur les rôles et des missions des structures publiques clés intervenant dans le domaine du développement des compétences et de l’insertion des jeunes
Lundi 12 avril 2021. Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique (MPJIPSC), Mamadou Touré a présidé un atelier dont l’objectif, est de permettre une meilleure connaissance des rôles et des missions des structures publiques clés intervenant dans le domaine du développement des compétences et de l’insertion des jeunes ce lundi 12 avril 2021 à Abidjan-Plateau.


À l’initiative du Bureau de Coordination des programmes Emploi (BCP-Emploi), le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique (MPJIPSC), Mamadou Touré a présidé un atelier dont l’objectif, est de permettre une meilleure connaissance des rôles et des missions des structures publiques clés intervenant dans le domaine du développement des compétences et de l’insertion des jeunes ce lundi 12 avril 2021 à Abidjan-Plateau.

Au cours de cet atelier qui a réuni une cinquantaine de personnes issues du secteur privé, il s’est agit de présenter les rôles et les missions des structures publiques clés intervenant dans le domaine du développement des compétences et de l’insertion des jeunes ; de présenter les mécanismes de collecte de la taxe de la formation professionnelle continue et de la taxe d’apprentissage. Mais également de présenter les mesures d’incitations prévues dans l’annexe fiscale 2021 en matière d’insertion des jeunes et les procédures et mécanismes pour en bénéficier. Les travaux en commissions ont permis d’identifier les difficultés et les contraintes dans l’exécution des missions des structures y compris les doublons et les synergies éventuelles entre les rôles et les missions de ces différents acteurs et bien d’autres.

Le ministre Touré Mamadou a expliqué que « lors des différentes rencontres organisées dans le cadre de la préparation de ce projet, il a été constaté une insuffisance de connaissance des rôles et des missions des structures publiques clés intervenant dans le domaine du développement des compétences et de l'insertion des jeunes avec l'impression quelques fois de doublons dans certaines attributions. De même de nombreuses interrogations sur le financement de la formation professionnelle se posent notamment en termes de mécanismes de collecte et d'utilisation de cette taxe dans un souci de pérennisation ».

Pour rappel, les Financements des Phases 1 et 2 du Projet Emploi Jeunes et Développement des Compétences (PEJEDEC) par la Banque Mondiale depuis 2012, achevés respectivement en Juin 2015 et en Décembre 2020 ont atteint leurs objectifs tant qualitatifs que quantitatifs. Ce sont au total 65 631 jeunes qui ont bénéficié de ce projet, soit 111,23% de taux de réalisation pour un objectif cumulé des deux phases de 59 000 jeunes. ‘’ Les résultats satisfaisants obtenus au cours de l’exécution de ces deux phases ont permis à la Banque Mondiale sur accord du gouvernement Ivoirien, de reconduire le PEJEDEC vers une troisième phase qui est en cours de préparation depuis le 2020’’ a ajouté le ministre Touré Mamadou.

Les résultats satisfaisants obtenus au cours de l’exécution de ces deux phases ont permis à la Banque Mondiale sur accord du gouvernement ivoirien, de reconduire le PEJEDEC vers une troisième phase qui est en cours de préparation depuis le 2020.

Cyprien K.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment