Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Justice: Aimée Zebeyoux transmet ses dossiers au Garde des Sceaux

Publié le mercredi 14 avril 2021  |  Fraternité Matin
Ministère
© Autre presse par DR
Ministère de la Justice et des Droits de l’homme: Cérémonie de passation des charges au Secrétariat d’État chargé des droits l’homme
Lundi 12 Avril 2021. La cérémonie de passation des charges a eu lieu au cabinet du Garde des Sceaux au Plateau, sous l’égide du Secrétaire général adjoint du gouvernement, Dah Charlemagne.


Le Secrétariat d’État chargé des droits l’homme fait partie des départements qui ont disparu à la faveur du nouveau gouvernement présidé par le Premier ministre Patrick Achi. Aimée Zebeyoux qui a dirigé cette entité de juillet 2018 au 6 avril 2021 a transmis, hier, les dossiers qu’elle a gérés durant sa mission au ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Sansan Kambilé. La cérémonie de passation des charges a eu lieu au cabinet du Garde des Sceaux au Plateau, sous l’égide du Secrétaire général adjoint du gouvernement, Dah Charlemagne.

Aimée Zebeyoux a d’emblée remercié le Président de la République, Alassane Ouattara, et le défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour la confiance qu’ils avaient placée en elle en la nommant à cette fonction. Elle a exprimé sa grande joie d’avoir travaillé sous la tutelle de Sansan Kambilé pendant ses trois années. « M. le ministre, je demeure à votre disposition ainsi que tous mes collaborateurs pour toute mission qu’il vous plaira de nous assigner. Nous vous souhaitons réussite et plein succès dans la conduite des actions visant à la promotion et à la protection des droits de l’Homme dans le cadre de l’action gouvernementale », a-t-elle formulé.

L’ancienne Secrétaire d’État chargée des Droits de l’homme a profité de cette cérémonie pour présenter ses excuses au ministre de la Justice si d’aventure elle l’avait heurté dans l’accomplissement de sa tâche. « Vous m’avez donné dès les premiers moments de ma fonction les conseils avisés chaque fois que l’occasion s’est présentée. Je voudrais vous présenter mes excuses parce que dans la collaboration, il peut y avoir à un moment donné des incompréhensions. Je voudrais vous rassurer que ces moments d’incompréhension n’ont jamais été dans un esprit de nuire ou de porter un discrédit sur vous et votre personne », a-t-elle fait savoir.

Parlant des actions menées à la tête de son secrétariat, Aimée Zebeyoux a cité, entre autres, des missions de sensibilisation sur la problématique des Droits de l’homme à l’endroit des guides religieux, des leaders communautaires, des jeunes et des femmes dans plusieurs régions du pays ; l’observation électorale et la mise en place d’une cellule de veille au sein de son secrétariat en octobre 2018, en octobre 2020 et en mars 2021 ; de nombreux ateliers de renforcement des capacités du personnel et du comité interministériel pour l’application des instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme ; la participation de la Côte d’Ivoire à la 67e session de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples et au 9e forum des Nations unies sur les entreprises et les droits de l’homme. En ce qui concerne les initiatives à poursuivre, Aimée Zebeyoux a mis en exergue le projet portant élaboration de la politique nationale de promotion et de protection des droits de l’homme, la mise en place d’un call center avec l’appui du Pnud, le projet de modification du comité interministériel, etc.

Sansan Kambilé lui a rendu hommage pour les actions qu’elle a accomplies à la tête de ce Secrétariat. Il s’est aussi de félicité de la qualité de leur collaboration durant ces trois années. « Je ne doute pas en un seul instant que vous saurez donner entière satisfaction dans les nouvelles responsabilités qu’il plaira au Président de la République de vous confier. Bon vent à vous », a-t-il souhaité.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment