Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire: Ouérémi accablé avant le verdict dans le procès du massacre de Duékoué-Carrefour

Publié le jeudi 15 avril 2021  |  RFI
Côte
© Autre presse par DR
Côte d’Ivoire: le chef de milice Amadé Ouérémi, arrêté dans l’Ouest
Amadé Ouérémi, chef de milicien d’origine burkinabé, qui occupait la forêt classée du mont Péko depuis plusieurs années, dans l’Ouest de la Côte d’ivoire, a été mis aux arrêts samedi en milieu de matinée, dans le village de Bagohouo, à 37 km de Duékoué


En détention provisoire depuis huit ans, Amadé Ouérémi sera fixé sur son sort ce jeudi 15 avril dans l'après-midi.

Le brigant de l’ouest ivoirien, accusé d’être responsable du massacre de centaines de personnes les 28 et 29 mars 2011 à Duékoué, encourt la prison à vie. Mercredi se tenait la septième journée de son procès, avec le réquisitoire et les plaidoieries.

À la barre, écoutant le procureur, Amadé Ouérémi secoue la tête en signe de désaccord et lève le doigt comme un élève pour demander, en vain, la parole.

Le procureur l’accable. Il revient sur de nombreux témoignages pour souligner la sauvagerie qui a marqué ces 28 et 29 mars 2011 à Duékoué-Carrefour. Des exactions dont Amadé Ouérémi serait le seul responsable, avec ses hommes.

Et de citer des témoins qui, pour certains, affirment avoir vu l’accusé sur les lieux ces jours-là, lui qui affirme n’avoir pas été présent à Duekoué avant le 29 en fin d’après midi.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment