Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Vidéo-verbalisation: les experts s’accordent sur le mode opératoire

Publié le vendredi 16 avril 2021  |  Ministères
Côte
© Autre presse par DR
Côte d`Ivoire/ Vidéo-verbalisation: les experts s`accordent sur le mode opératoire


Avant la mise en œuvre effective de la vidéo-verbalisation dans les prochains jours, les experts sont appelés à accorder sur le mode opératoire. A l’initiative donc du Ministre des Transports, Amadou Koné, l’opérateur technique Quipux-Afrique a organisé, le jeudi 15 avril 2021 à Abidjan, un atelier d’adoption de textes relatifs à la mise en œuvre du système de transport intelligent. Cet atelier qui s’étend sur deux jours vise à définir clairement le cadre juridique des infractions liées à la vidéo-verbalisation, afin de lutter efficacement contre l’incivisme routier.

Il faut rappeler que dans le cadre de la lutte contre les accidents de la route, l’Etat ivoirien à décider de l’instauration de la vidéo-verbalisation qui permettrait de verbaliser à distance un automobiliste en cas d’infraction au code de la route. Son fonctionnement repose sur les radars automatiques et autonomes.

Ouvrant les travaux au nom du Ministre des Transports, M. Bessy Marius, Conseiller Technique, a indiqué que le système de transport intelligent s’inscrit dans la vision du Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara de moderniser les transports ivoiriens. Un projet cher au Ministre des Transports Amadou Koné qui entend le traduire en acte. Il a, pour ce faire, invité les participants à une analyse diagnostique rigoureuse de la situation et sans complaisance afin de faire des recommandations pointues. « L’évolution de ce dossier est nécessaire à la modernisation de tout le système de transport routier en Côte d’Ivoire », a- t- il souligné.

Le Directeur Général de Quipux Afrique, M. Ibrahim Koné, en situant le contexte de cet atelier, a précisé qu’il s’agit de développer un certain nombre de dispositifs permettant, d’améliorer globalement la fluidité routière d’une part et d’autre part, de doter l’administration d’outil efficace en vue d’améliorer la sécurité routière. « Avec ce dispositif, la Côte d’ivoire aura des conducteurs de nouvelle génération, plus consciencieux, plus respectueux du code de la route et des principes liés à la conduite routière », a-t-il insisté.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment