Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

75 ans du PDCI-RDA / Retour sur le message fort du Président Bédié : Le PDCI-RDA, une chance pour la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens

Publié le samedi 17 avril 2021  |  Le Nouveau Réveil
Nouvelle
© Abidjan.net par CK
Nouvelle constitution : Bédié donne des orientations aux députés du groupe parlementaires PDCI-RDA
Jeudi 06 octobre 2016. Au lendemain de la présentation du projet de loi de la nouvelle Constitution par Chef de l`Etat ivoirien, Alassane Ouattara aux députés à l’Assemblée nationale, l`ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié (photo) a eu une rencontre avec le groupe parlementaire PDCI-RDA , le parti qu’il dirige, au siège Abidjan-Cocody.


Depuis le 9 avril dernier, c’est parti pour les festivités des soixante-quinze ans d’existence du PDCI-RDA. Le lancement de cette célébration des nonces d’Albâtre a donné lieu à des discours riches en contenu, notamment celui du président du parti, le président Henri Konan Bédié. 75 ans dans la vie d’une personne surtout morale, représente un âge d’expériences multiples accumulées. De ses expériences, le Pdci-Rda, parti fondé par le père de la nation ivoirienne, aujourd’hui sous la houlette du président Bédié, veut réunir et puiser dans ses ressources pour sa résilience. « Comme hier, le PDCI-RDA saura aujourd’hui et demain puiser en chaque Ivoirien et en chaque Ivoirienne les ressources nécessaires pour panser les plaies, amorcer la réconciliation et bâtir la Côte d’Ivoire nouvelle. Les enjeux sont du renforcement du Pdci-Rda dans ses capacités d’innovation, en vue de conduire la lutte pour la libération du peuple ivoirien de toutes les mauvaies gouvernances. (...). Je m’engage aussi, avec vous, militants et militantes, à renforcer la modernisation du parti que nous avons commencée » a signifié le président Henri Konan Bédié dans son discours d’orientation fort médiatisé. Devant le triste tableau d’une "Côte d’Ivoire défigurée" depuis le 24 décembre 1999 jusqu’au troisième mandat, le président s’est souvenu de tous ceux qui croupissent encore dans les prisons. Non sans s’incliner devant la mémoire de tous ceux qui ont été arrachés à l’affectation de leurs familles pour leur engagement pour la justice et la démocratie. « Je m’incline à nouveau devant la mémoire de nos frères et sœurs ainsi arrachésà notre affection. Je rends hommage aux blessés et à tous ceux où toutes celles qui ont été, d’une manière ou d’une autre, atteints dans leur chair » a-t-il profondément compati. Dans cette situation qui est celle de notre pays, les Ivoiriens doivent essuyer leurs larmes et faire confiance au PDCI-RDA. Ce parti, qui a fait les beaux jours des Ivoiriens en bâtissant la Côte d’Ivoire sur des piliers indéracinables, qui font encore sa fierté. « Le PDCI-RDA a construit notre pays sur des bases solides. Des bases, qui ont permis et qui permettent encore aujourd’hui à notre pays de plier sans rompre, sous les crises politiques, les crises économiques et sociales depuis des décennies », a insisté le digne successeur d’Houphouët Boigny. Au premier rang de ces bases, c’est sûrement la paix. Une valeur patiemment prônée, enseignée et promue par le pouvoir PDCI-RDA jusqu’à faire d’elle la seconde religion des Ivoiriens. C’est cette paix incarnée qui fait échouer aujourd’hui encore toutes les manipulations visant à opposer les religions ou groupes ethniques. C’est une chance pour la nation ivoirienne et les Ivoiriens d’avoir eu le PDCI-RDA comme « maître d’ouvrage » très tôt. L’autre « base solide », ce sont les fondamentaux de notre économie. Très tôt, les choix économiques et l’intéressement des Ivoiriens à la valeur du travail ont hissé la Côte d’Ivoire, jeune nation au rang des premières productrices mondiales des produits agricoles, notamment pour le cacao. Ce cacao, qui reste encore la mamelle de notre économie. Heureusement encore pour les ivoiriens, le PDCI-RDA avec le président Henri Konan Bédié sont là, toujours avec une vision à la dimension de la grande responsabilité, qui est la leur vis-à-vis du peuple de Côte d’Ivoire: Remettre le pays sur la voie de la paix et du vrai développement. « La Côte d’Ivoire toute entière compte sur nous pour ramener la paix, la concorde, la fraternité entre nos peuples et le vrai développement économique et social » a-t-il signifié.

FRANCK DESTINE
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment