Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre les constructions anarchiques : le ministère accentue la répression

Publié le jeudi 22 avril 2021  |  Ministères
Lutte
© Ministères par DR
Lutte contre les constructions anarchiques : le ministère accentue la répression
Les services de la brigade de contrôle et d’investigation du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme ont procédé à la démolition complète d’un bâtiment de type R+3 sis à Anono, dans commune de Cocody, le jeudi 22 avril 2021.


Les services de la brigade de contrôle et d’investigation du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme ont procédé à la démolition complète d’un bâtiment de type R+3 sis à Anono, dans commune de Cocody, le jeudi 22 avril 2021.

Le chef de l’antenne de la brigade de Cocody, Mr Yao N’goran, a justifié cette opération par le fait que « ce bâtiment ne dispose pas de permis de construire, et lors d’une de nos missions de routine, nos agents ont découvert que les poteaux en façade présentaient des risques d’effondrement et à la suite des études approfondies faites sur le chantier nous sommes arrivés à la conclusion, qu’il fallait démolir le bâtiment ». Mais bien avant, a-t-il poursuivi, « nous avions demandé au maitre d’ouvrage de faire faire une expertise sur la stabilité de son bâtiment. Depuis plus de deux mois, il n’y a pas eu de réaction de sa part. Monsieur de Ministre (Bruno Nabagné Koné, Ndlr) a donc pris la décision de sauver des vies des humaines, et c’est ce qui est essentiel ici. Il s’agit à travers cette opération de sauver la vie de ceux qui travaillaient sur ce chantier et sur qui le bâtiment pouvait s’effondrer à tout moment et au cas échéant, la vie des personnes qui allaient habiter ce bâtiment un jour ».

Cette opération qui s’inscrit dans le cadre de la répression contre les constructions anarchiques n’est pas la première du genre et va se poursuivre jusqu’à ce que « les ivoiriens comprennent qu’ils n’ont pas le droit de mettre an danger la vie d’autrui juste parce qu’ils n’ont pas envie de dépenser de l’argent pour se faire accompagner par des spécialistes en matière de construction », a martelé le chef de la brigade de Cocody. Dans la foulée, Mr Yao Ngoran a révélé que depuis le 1er avril, ses services avaient ainsi procédé à 22 démolitions (dont 3 totales et 19 partielle), de constructions violant les règles établies en matière en construction.

Interrogé sur la portée de cette démolition, un riverain qui a souhaité garder l’anonymat s’est dit « désolé pour le propriétaire de cet immeuble qui y a surement mis beaucoup d’argent, mais la sécurité des voisons que nous sommes me semble plus important, d’autant plus qu’il n’y a pas longtemps, tout près d’ici, un immeuble s’était effondré et avait fait une dizaine de morts, nous ne voulons plus que ce genre de drame arrive, donc cette action est pour moi à saluer »

Pour rappel, il est recommandé de s’attacher les services de professionnels que sont les architectes, les bureaux de contrôle et de normalisation des risques, les ingénieurs conseils…, afin d’assurer la viabilité de tout projet de construction et de sécuriser son investissement.

MS
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment