Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
International

La Chine exhorte à la détermination politique pour relancer l’accord sur le nucléaire iranien de 2015

Publié le mercredi 26 mai 2021  |  AIP


Le représentant permanent de la Chine auprès des Nations unies et d'autres organisations internationales à Vienne, Wang Qun, a exhorté mardi 25 mai 2021, toutes les parties concernées à faire preuve de détermination politique dans les négociations en cours pour relancer l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global conjoint (PAGC, ou JCPOA en anglais), rapporte l'Agence Chine Nouvelle.

M. Wang a fait ces remarques après que la Commission mixte du JCPOA a entamé mardi une nouvelle série de pourparlers.

La réunion a eu lieu juste un jour après que le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a annoncé que l'arrangement temporaire conclu avec l'Iran en février, qui permet à l'agence de surveiller les activités nucléaires de l'Iran, serait prolongé d'un mois jusqu'au 24 juin.

La Chine a déclaré le représentant chinois, se félicite de cette prolongation, car elle offre des conditions favorables pour faire avancer les pourparlers de la commission mixte, et elle espère que toutes les parties concernées renforceront le sentiment d'urgence, feront preuve de la détermination politique nécessaire, rechercheront une solution globale et parviendront à un accord rapide en la matière.

M. Wang a aussi noté que la Chine travaillait activement pour faire progresser les pourparlers. Le président chinois Xi Jinping a déclaré lundi que la Chine soutenait les demandes raisonnables de l'Iran concernant le JCPOA sur la question du nucléaire iranien lors d'une conversation téléphonique avec son homologue iranien, Hassan Rohani.

"Nous espérons que les demandes raisonnables de l'Iran seront correctement résolues dans cette série de négociations. Et bien entendu, la Chine continuera également à sauvegarder fermement ses propres droits et intérêts légitimes", a-t-il poursuivi, ajoutant que la Chine était disposée à continuer de travailler avec toutes les parties concernées pour promouvoir activement un accord rapide des négociations.

La réunion de la Commission mixte était présidée par Enrique Mora, secrétaire général adjoint et directeur politique du Service européen pour l'action extérieure, en présence de représentants de la Chine, de la France, de l'Allemagne, de la Russie, du Royaume-Uni et de l'Iran.

Les Etats-Unis se sont retirés du JCPOA en mai 2018 sous l'administration de l'ancien président Donald Trump et ont réimposé unilatéralement des sanctions contre l'Iran. En réponse aux mesures prises par Washington, Téhéran a progressivement cessé de mettre en œuvre une partie de ses engagements pris dans le cadre du JCPOA à partir de mai 2019.

(AIP)

sdaf/fmo
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment