Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Les Ministres des Affaires étrangères du Conseil de l’Entente expriment leur vive préoccupation face à la menace terroriste sous-régionale

Publié le samedi 29 mai 2021  |  Abidjan.net
18è
© Abidjan.net par Edem Gadegbeku & J. T.
18è Réunion ordinaire des chefs de la diplomatie des Etats du Conseil de l’Entente placée sous la présidence de Pr Robert Dussey.


Ce vendredi 28 mai 2021, s’est tenue dans la capitale togolaise, Lomé, la 18ème Réunion ordinaire des chefs de la diplomatie des Etats du Conseil de l’Entente. La rencontre a été placée sous la présidence de Pr Robert Dussey, ministre togolais des Affaires étrangères et a passé en revue plusieurs sujets.


La première phase des travaux de ce 28 mai a été marquée par l’examen des différents points inscrits à l’ordre du jour de cette 18ème rencontre ordinaire. Les Ministres ont ensuite donné leur approbation aux différents rapports à eux présentés. Il s’agit entre autres du «Rapport d’activités 2020 du Secrétariat exécutif de Conseil», celui du CERFER (Centre Régional de Formation en Entretien Routier).

Au sujet du volet sécuritaire, le Conseil des Ministres a pris acte des conclusions de la sixième «Réunion annuelle» de leurs collègues de la Sécurité et des Frontières, session tenue le 21 mai 2021 à Lomé sur le thème «Prévention de l’extrémisme violent dans l’Espace Entente: dynamiques d’approbation par les Etats et perspectives».

Les Ministres réunis ce 28 mai dans la capitale togolaise ont salué la vision prospective de la lutte contre l’extrémisme violent du Conseil de l’Entente et les efforts constamment maintenus dans la recherche de solutions que posent les défis sécuritaires dans cette sous-région. Ils se sont particulièrement félicités de l’engagement des ministres en charge de la Sécurité et des Frontières qui ont initié une synergie d’action avec la Commission de la CEDEAO et le Secrétariat technique de «l’Initiative d’Accra» sur la coopération sécuritaire. Notamment dans le domaine du renseignement.

Instrument juridique transnational innovant en Afrique de l’ouest, «l’Initiative d’Accra» a été lancée en septembre 2017 par 5 pays ouest-africains : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo. Elle se veut une réponse collégiale à l’insécurité grandissante liée à l’extrémisme violent en Afrique occidentale.

Les Ministres Robert Dussey du Togo, Alcide Djedje de la Côte d’Ivoire, Yaka Edith Clémence du Burkina Faso et leurs homologues des autres pays de l’Entente ont exprimé leur vive préoccupation face à la menace terroriste dans la sous-région.



Conseil de l’Entente, un chantier toujours en consolidation


Les travaux des chefs de la diplomatie des Etats du Conseil de l’Entente se sont réjouis par ailleurs des avancées dans la construction de la «Tour Entente d’Abidjan» en Côte d’Ivoire, dans le cadre du «Programme immobilier» de ce regroupement sous-régional. Ces ministres ont ainsi encouragé Patrice Kouamé, le Secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente et ses collaborateurs à poursuivre la mobilisation du financement nécessaire pour le projet du «Mall Entente» de Niamey, au Niger.


Par la voix du ministre Djedje Alcide, ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères de la Côte d’Ivoire, la 18è réunion ordinaire des ministres des Affaires étrangères a clos ses travaux par une motion de remerciements adressée au Président de la République togolaise, Faure Gnassingbé, pour l’accueil au Togo. Ils ont enfin adressé des félicitations aux Présidents Mohamed Bazoum du Niger et Patrice A. Talon pour leur élection et réélection à la tête de leurs Etats respectifs.



Edem G. & J. T.
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment