Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministre Adjoumani satisfait des travaux de l’usine de transformation de cacao de PK 24

Publié le mardi 8 juin 2021  |  AIP
Le
© Autre presse par DR
Le cacao de Côte d`Ivoire


Abidjan -Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a exprimé sa satisfaction lundi 07 juin 2021, suite à une visite sur le site de l’usine de cacao au PK 24 dont les travaux ont été lancés par le président de la République, en septembre 2020.

«Je voulais saluer le travail remarquable qui est en train d'être fait ici par le conseil du café-cacao. Très bientôt seront installés les usines de transformation du cacao. Le président de la République suit au quotidien les travaux. Chaque jour, il demande leur niveau d'avancement. Je pars très satisfait d’ici», a indiqué M. Adjoumani.

Les travaux de réalisation de cette infrastructure au PK 24 et d’une autre usine à San-Pedro d’un coût de 216 milliards de francs CFA sont une initiative du Conseil du café-cacao.

Son directeur général, Yves Koné Brahima, a précisé au cours de la visite que les appels d’offres ont démarré, promettant la livraison des infrastructures (Abidjan et San-Pedro) dans deux ans.

Les deux unités de transformation de fèves de cacao auront une capacité de 50 mille tonnes chacune et à terme 100.000 tonnes.

En plus de ces deux unités de transformation, deux entrepôts de stockage de 150 mille tonnes seront bâtis sur chacun des sites. Enfin, le site de PK24 va accueillir un centre de perfectionnement aux métiers du cacao pour participer au développement du capital humain.

Le président de la République, Alassane Ouattara, ambitionne de porter la transformation semi-finie de la fève à 100% d’ici 2025, vœu qu’il a traduit devant les entrepreneurs afin de les inviter à investir davantage dans la transformation du cacao, dont le taux est situé entre 35 et 40 % pour le semi-fini et en dessous de 5% pour le fini.

La mise en œuvre de ce projet pilote par le conseil café-cacao s’inscrit dans le cadre du Plan national de développement (PND). Il va permettre de rendre le secteur de la filière café-cacao plus performant, apte à répondre à la demande interne et promouvoir l’innovation et le développement technologique.

bsp/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment