Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : Plus de 700 auditrices et auditeurs entament les examens des Institutions de Formation et d’Education Féminine (IFEF) Session 2021

Publié le jeudi 10 juin 2021  |  Abidjan.net
Lancement
© Autre presse par DR
Lancement officiel des examens des Institutions de Formation et d’Education Féminine (IFEF) session 2021
Jeudi 10 juin 2021. Abidjan. 714 auditrices et auditeurs sur toute l’étendue du territoire national prennent part, ce jeudi 10 juin 2021, à l’examen de fin de formation à l’Institution de formation et d’éducation féminine (IFEF) dans 17 centres retenus dont 10 à Abidjan.


Au total, 714 auditrices et auditeurs sur toute l’étendue du territoire national prennent part, ce jeudi 10 juin 2021, à l’examen de fin de formation à l’Institution de formation et d’éducation féminine (IFEF) dans 17 centres retenus dont 10 à Abidjan.

La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nasseneba Touré a procédé, au lancement des dites compositions à l’IFEF de Marcory où 56 candidates reparties dans quatre salles de classe composent en pâtisserie, éducation à la vie familiale, couture enfant et adulte...

Après une année scolaire de cours théoriques et de préparations intenses, ces auditrices et auditeurs sont évalués afin de savoir s’ils ont une maîtrise de compétences enseignées durant leur cursus. ’’Ces IFEF fournissent des offres alternatives d’éducation à des populations vulnérables de femmes, de jeunes filles analphabètes ou déscolarisées, et même de quelques hommes.’’ a déclaré la ministre Nasseneba Touré.
Selon elle, l’éducation de la jeune fille, la formation et l’autonomisation de la femme font partie des priorités de la politique économique et sociale du Président de la République, Alassane Ouattara. C’est pourquoi, le Gouvernement a fait des efforts importants pour renforcer les capacités des IFEF qui sont passés de 58 IFEF en 2011 à 121 en 2019. ’’Le nombre d’auditrices est passé dans la même période de 1951 à 3064 soit un taux d’accroissement de 57%.’’ a révélé la ministre.
En somme, l’ambition du gouvernement est de faire des IFEF, des établissements où les femmes et les jeunes filles déscolarisées viennent apprendre les connaissances théoriques et pratiques qui vont leur permettre de s’insérer dans le tissu socio-économique. ’’Nous devons signaler également l’installation à ce jour de près d’une vingtaine des maisons digitales dans les IFEF. Les maisons digitales ont pour mission d’assurer l’éducation numérique des femmes, l’alphabétisation, l’éducation financière en vue de renforcer leur autonomisation.’’ a rassuré Mme Touré.

Dembele Mariam, directrice centrale de l’Institution de formation et d’éducation féminine s’est félicitée du nombre de participation à ces épreuves qui est passé de 130 à 714 auditeurs. " Pour cette session 2021, nous avons enregistré 169 auditrices/auditeurs en couture enfant, 129 en couture adultes et 422 en pâtisserie’’ a-t-elle précisé. Elle a expliqué en substance qu’il est prévu au cours de cette journée de composition une phase de pratique de certaines matières telles que la couture et la pâtisserie.

Cyprien K.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment