Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo ACTUALITÉS PHOTOS
Comment


Accueil
News
Photos
Politique
Photo


Comment





Politique

Convoqué par le tribunal militaire : Le commandant d’escadron blindé d’Agban, Abéhi Jean Noël, en fuite
Publié le 7 juillet 2011 | Le Patriote |  Photographe : DR | Photo N˚65121


Photo précédente  Photo suivante


L`ancien patron des blindés d`Agban a préféré prendre la poudre d`escampette plutôt que de répondre à l`autorité qui souhaite l`entendre sur les exactions commises par les hommes sous son commandement pendant la période post-électorale


Autres photos Politique
Convoqué par le tribunal militaire : Le commandant d’escadron blindé d’Agban, Abéhi Jean Noël, en fuite
L`ancien patron des blindés d`Agban a préféré prendre la poudre d`escampette plutôt que de répondre à l`autorité qui souhaite l`entendre sur les exactions commises par les hommes sous son commandement pendant la période post-électorale.

Voir la photo

Enlevé le 4 mars 2011 puis exécuté: l`armée de l`air rend hommage au colonel-major Dosso Adama, pilote émérite
Mardi 5 juillet 2011. Abidjan. Base aérienne d’Abidjan (ex- GATL). Décédé tragiquement le 12 mars dernier, le Colonel- Major Dosso Adama a eu droit aux honneurs militaires. Le drapeau national a été remis a sa veuve par le colonel-major Mian Gaston.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Crise post-électorale: les victimes manifestent devant la Pergola
Samedi 2 juillet 2011. Abidjan, Marcory Zone 4C. Le “Collectif des victimes de la barbarie de Gbagbo” organise un sit-in pour réclamer le départ des cadres de l`ancien parti présidentiel de l’hôtel La Nouvelle Pergola où ils sont en résidence surveillée.

Voir la photo

Commission d`enquête des Nations unie sur la situation des droits de l`homme en Cote d`Ivoire: Reine Alapini-Gansou, rapporteur spécial de la Commission africaine des droits de l`homme et des peuples
.

Voir la photo

Stéphane Frantz Di Rippel, Directeur Général de l’Hôtel Novotel d’Abidjan
.

Voir la photo

Comité international indépendant d`investigation des Nations unies: Thai Vitit Muntarbhorn fait le point des enquêtes sur les crimes et délits post-électoraux en Côte d`Ivoire
.

Voir la photo

Comité international indépendant d`investigation des Nations unies: Thai Vitit Muntarbhorn fait le point des enquêtes sur les crimes et délits post-électoraux en Côte d`Ivoire
.

Voir la photo

Comité international indépendant d`investigation des Nations unies: Thai Vitit Muntarbhorn fait le point des enquêtes sur les crimes et délits post-électoraux en Côte d`Ivoire
.

Voir la photo

Comité international indépendant d`investigation des Nations unies: Thai Vitit Muntarbhorn fait le point des enquêtes sur les crimes et délits post-électoraux en Côte d`Ivoire
.

Voir la photo

Comité international indépendant d`investigation des Nations unies: Thai Vitit Muntarbhorn fait le point des enquêtes sur les crimes et délits post-électoraux en Côte d`Ivoire
.

Voir la photo

Crise post-électorale: enfants dans un camp de réfugiés à Duékoué
A child carries his foster sister on his back at a temporary camp set up at a Catholic church in Diokoue, May 8, 2011. The camp houses people fleeing from conflict in the west of Ivory Coast..

Voir la photo

Découverte d`un charnier dans le quartier abidjanais de Yopougon
.

Voir la photo

Découverte d`un charnier dans le quartier abidjanais de Yopougon
.

Voir la photo

Abidjan: plus de 60 cadavres ramassés en deux jours dans le quartier de Yopougon (Croix-Rouge)
Les cadavres de plus de 60 personnes tuées dans des violences ces derniers jours ont été retrouvés mardi et mercredi à Abidjan dans le quartier de Yopougon, où des combats opposent miliciens pro-Gbagbo et forces du président Ouattara, a-t-on appris auprès de la Croix-Rouge ivoirienne..

Voir la photo

Abidjan: plus de 60 cadavres ramassés en deux jours dans le quartier de Yopougon (Croix-Rouge)
Les cadavres de plus de 60 personnes tuées dans des violences ces derniers jours ont été retrouvés mardi et mercredi à Abidjan dans le quartier de Yopougon, où des combats opposent miliciens pro-Gbagbo et forces du président Ouattara, a-t-on appris auprès de la Croix-Rouge ivoirienne..

Voir la photo

Abidjan: plus de 60 cadavres ramassés en deux jours dans le quartier de Yopougon (Croix-Rouge)
Les cadavres de plus de 60 personnes tuées dans des violences ces derniers jours ont été retrouvés mardi et mercredi à Abidjan dans le quartier de Yopougon, où des combats opposent miliciens pro-Gbagbo et forces du président Ouattara, a-t-on appris auprès de la Croix-Rouge ivoirienne..

Voir la photo

Crise post-électorale: toujours aucune nouvelle des quatre étrangers enlevés le 4 avril 2011 à Abidjan
.

Voir la photo

Crise post-électorale: toujours aucune nouvelle des quatre étrangers enlevés le 4 avril 2011 à Abidjan
.

Voir la photo

Horreur à Bloléquin: les miliciens libériens massacrent les populations civiles
Mars 2011. Dans leur repli face à l`arrivée des Forces républicaines, les miliciens libériens massacrent les populations civiles. Photo: Les populations avaient trouvé refuge à la Préfecture de Blolequin avant le massacre.

Voir la photo

Horreur à Bloléquin: les miliciens libériens massacrent les populations civiles
Mars 2011. Dans leur repli face à l`arrivée des Forces républicaines, les miliciens libériens massacrent les populations civiles. Photo: Les populations avaient trouvé refuge à la Préfecture de Blolequin avant le massacre.

Voir la photo

Horreur à Bloléquin: les miliciens libériens massacrent les populations civiles
Mars 2011. Dans leur repli face à l`arrivée des Forces républicaines, les miliciens libériens massacrent les populations civiles.

Voir la photo