Accueil   Rencontres   Business   Actualités   Annonces   Shopping   Publicité
 
 
 ACTUALITES

  Abidjan.net > Actualités > Le Temps

Tie-N`diekro (Didievi) Célébration du mérite - Banny et Michel Amani s`empoignent

 

 
 
 lundi 30 mars 2009 - Par Le Temps Taille des caractères

    

Invités à la cérémonie de célébration du mérite et de l'inauguration du tout nouveau collège moderne de la localité de Tié-N'diékro dans le département de Didiévi, l'ancien Premier ministre de Côte d'Ivoire, Charles Konan Banny et le ministre de la Défense, Amani Michel se sont empoignés, en présence des cadres, fils et filles ainsi que du Gouverneur et du Dg de l'Economie sur des sujets aussi sensibles que sont les bienfaits de la décentralisation. En effet, lors des hommages rendus aux trois fils du département de Didiévié (Euloge Kramo, Virgile Koffi et Koffi Kouakou) qui ont obtenu avec brio leur agrégation en médecine (pathologie), Charles Konan Banny n'a pas manqué de répondre de manière ironique au ministre Amani N'Guessan Michel. Qui a, lors de son intervention indiqué que la beauté d'un jardin provient des fleurs qui l'y habitent, en parlant certainement de l'union des fils de Tié-N'diékro et du bien-fondé de la décentralisation en terre éburnéenne. A coup d'arguments et défendant les idéaux du plus vieux parti politique de Côte d'Ivoire, l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny a été, on ne peut plus étonnant. En disant que certes le jardin peut être beau, " mais que les gens acceptent de l'arroser et l'entretenir". Comme pour dire que la décentralisation est l'œuvre du Pdci et que le Fpi ne joue qu'un rôle de suivi et de mise en œuvre. Et le premier ministre d'ajouter que l'accès du pays à l'initiative Ppte témoigne de ce que la Côte d'Ivoire est devenue un vérifiable pauvre. " Le pays est vraiment pauvre ", a-t-il fait savoir. S'adressant à Amani Michel qu'il " prêche du faux pour avoir du vrai ". Non sans être plus explicite.
Rappelons à toutes fins utiles que le week-end dernier, qu'en en 2008, la Côte d'Ivoire a enregistré 12 agrégés en médecine dont trois dans le seul département de Didiévi. Ainsi, pour la circonstance, des personnalités et non des moindres ont décidé de rendre hommage à ces valeureux fils en organisant une cérémonie exceptionnelle empreinte d'exemples et d'espérances. Pour l'ex-Premier ministre, Charles Konan, parrain de la manifestation, le ministre ivoirien de la Défense, Michel Amani N'Guessan, le Gouverneur du District de Yamoussoukro, N'Dri Apollinaire ainsi que Ahoussou Jeannot, le travail abattu par lesdits fils du département " doit inspirer les uns et les autres aux fins de constituer une source d'inspiration pour les générations à venir ". Car, comme le soutiendra Charles Konan Banny : " Que cet exemple serve à toute la jeunesse du département, certes, mais à la jeunesse ivoirienne dans son ensemble ". Pour le ministre Amani Michel, l'effort consenti doit consolider les liens entre fils et filles de Tié-N'diékro dans l'optique de bâtir un département exemplaire. Outre le mérite célébré, l'occasion a permis également de procéder à l'inauguration du tout nouveau collège moderne de la localité, dont le coût d'achèvement a été évalué à plus 191 millions de Fcfa sur le compte du budget dudit Conseil et la participation des fils et filles de la localité.
Toussaint N'Gotta
Correspondant régional

LIENS PROMOTIONNELS

 Lire plus d`articles de « Le Temps »

 

 

Comment

 

Sauvegarder  Sauvegarder l'article
Réagir  Réagir à l'article
 E-mail l'article
 SMS le titre
Imprimer  Imprimer l'article
 Revue de Presse

Recommandez la lecture de cet article?
Pas du tout   1 2 3  Très bon


Top News de la semaine

bullet Anaky Kobena après sa libération, samedi dernier : “Je persiste et je maintiens mes propos” - Le président du MFA face à la presse, ce matin- Le Nouveau Réveil (23/3/2009)

bullet Interpellation de Anaky par la DST - Mangou se trahit- Le Patriote (23/3/2009)

bullet Encore une autre école pour Tiken- Flashafrik (24/3/2009)

Copyright :  

© 1998-2002 Weblogy Corporation, Tous droits réservés. -  Conditions d'utilisation et confidentialité