Accueil   Rencontres   Business   Actualités   Annonces   Shopping   Publicité
 
 
 ACTUALITES

  Abidjan.net > Actualités > Le Nouveau Réveil

Drissa Ouattara (Maire de Sandégué, délégué départemental) : "Vous avez le soutien total du peuple Barabo"

 

 
 
 mardi 5 mai 2009 - Par Le Nouveau Réveil Taille des caractères

    

Mercredi dernier, au meeting de Sandégué, le maire et délégué départemental Pdci de cette circonscription, Drissa Ouattara a prononcé un discours fort apprécié dont l'intégralité vous est présentée ci-dessous. Toutes nos excuses au délégué !

Excellence,

L'honneur m'échoit de prendre la parole en ma double qualité de délégué départemental PDCI-RDA et de Maire de la Commune de Sandégué.

Au nom des populations, des militants et sympathisants du Parti Démocratique de Côte-d'Ivoire, je vous souhaite, la chaleureuse bienvenue en disant : " Outougbalé, Akwaba, Idansé "
Excellence, Monsieur le Président, avant d'aller plus loin dans mes propos, je voudrais profiter de l'occasion qui m'est offerte pour vous dire mille fois merci pour avoir accepté d'ériger Sandégué en Délégation Départementale. Je vous suis également très reconnaissant de la confiance que vous m'avez témoignée en me nommant à sa tête.

Aussi m'attellerai-je à mériter cette confiance et ferai en sorte que notre glorieux parti puisse continuer de régner en remportant toutes les prochaines échéances électorales.

Oui, la délégation de Sandégué est sûre de votre victoire aux prochaines consultations présidentielles, et c'est cette victoire que nous sommes en train de célébrer, aujourd'hui.
Permettez-moi, Excellence, de vous rappeler qu'au présidentielles de 1995, vous avez été élu à SANDEGUE à 98%, nous positionnant ainsi à la deuxième meilleure place après le département de DAOUKRO, votre ville natale qui a réalisé un score de 100%.

C'est dans cette logique que le Barabo se plait à dire que vous êtes l'un de ses premiers fils, d'autant plus que vous avez été adopté par des éminentes familles du Barabo depuis plus de 40 ans, notamment les familles de feux OUATTARA Amadou Djato à NAMASSI et de OUATTARA Sinan à GNANGBESSO, pour ne citer que ceux là. Je m'y suis rendu personnellement plusieurs fois en guise de pèlerinage pour visiter les cases où vous avez séjourné.

Vous comptez ici de nombreux frères et amis dont le Député Siaka OUATTARA, votre collègue à l'hémicycle de 1980 à 1990.

Au-delà de votre estime et de l'attachement du peuple Barabo à votre personne, vous avez été le Ministre puis le Président le plus chanceux pour la Côte-d'Ivoire.

Au-delà de l'apport très constructif que vous avez eu pour la nation dans le cadre de l'exercice de vos fonctions, vous êtes pour nous à SANDEGUE, et je pense pour tout le Zanzan, le Président du bonheur des paysans producteur de l'anacarde.

Sous votre mandat, la clairvoyance de votre politique a permis de valoriser le prix de la noix de cajou, passant respectivement de 400 francs à 500francs voir 600 francs CFA le kilogramme bords champs, contre aujourd'hui des prix dérisoires de 75 à 125 francs CFA maximum avec le gouvernement du FPI.

Pour les peuples du zanzan appauvris par la grande sécheresse des années 70, l'anacarde constitue le seul produit de rente, vous êtes considérés comme le messie.

C'est pourquoi Excellence, Monsieur le président Henri Konan Bédié, vous êtes le seul remède pour guérir vite, vite, vite la Côte d'Ivoire du désastre dans lequel l'a plongé le FPI. Vous avez le soutien total et massif du peuple Barabo.

Nous sommes confiants que vous reviendrez certainement à la tête de ce pays, puisque les Ivoiriens vous réclament ardemment, nos parents paysans vivront aisément du fruit de leur labeur. Alors, nous verrons revenir avec enchantement et au galop, le progrès pour tous et le bonheur pour chacun. Par conséquent, la misère s'éloignera très vite de nos parents paysans.
Excellence,

Rien ne sert de retourner le couteau dans la plaie, mais rappelons nous. Qu'avons-nous obtenu de plus de 1999 à 2009 ? Et bien, la dictature militaire avec son corollaire de fuite des capitaux et des investisseurs ; la gestion calamiteuse et catastrophique des affaires de l'Etat, ayant pour conséquence la gabegie insolente du pouvoir FPI.

Si bien que les seuls acquis construits à force de durs labeurs et d'abnégation par notre grand parti le PDCI-RDA, par feu le président Félix Houphouët Boigny et par vous-même pendant plus de quarante ans sont dilapidés, détruits par les soi-disant refondateurs. Que peut-on donc refonder lorsqu'on n'a jamais fondé si ce n'est que détruire.

C'est pourquoi, je prends l'engagement devant vous tous, au nom de vous mes parents, qu'aux prochaines élections, nous obtiendrons le score de 100% à Sandégué pour le candidat Aimé Henri Konan Bédié. Permettez-moi, vous les anciens, de vous le représenter ; vous les jeunes de vous le présenter pour la première fois, peuple Barabo, chers parents, voici votre fils.

Excellence Aimé Henri Konan Bédié, voici ton peuple.

Je vous remercie.

LIENS PROMOTIONNELS

 Lire plus d`articles de « Le Nouveau Réveil »

 

 

Tournée du président Bedié dans le Moyen-Comoé et Zanzan - avril et mai 2009
Tournée politique du président du PDCI-RDA dans les régions du Moyen-Comoé et du Zanzan, du 22 avril au 6 mai 2009

Comment

 

Sauvegarder  Sauvegarder l'article
Réagir  Réagir à l'article
 E-mail l'article
 SMS le titre
Imprimer  Imprimer l'article
 Revue de Presse

Recommandez la lecture de cet article?
Pas du tout   1 2 3  Très bon

Articles sur le même sujet
 
Bédié à propos du coup d`Etat : “Pourquoi je me suis retiré sans verser du sang en 99” - Le Nouveau Réveil (5/5/2009)

Affaire “Les jeunes barrent la route à Bédié” : Quand Frat-Mat verse dans l`intox - Le Nouveau Réveil (5/5/2009)

Le président Bédié et le roi de Bouna en tête-à-tête dans la case familiale, hier - Le Nouveau Réveil (5/5/2009)

Tournée du président Bédié dans le Moyen-Comoé et le Zanzan du 22 Avril au 06 Mai 2009 : Reconnaissante et mobilisée, Bouna prête pour la victoire de Bédié - Le Nouveau Réveil (5/5/2009)


Vidéos sur le même sujet
 

Top News de la semaine

bullet Tournée politique dans le Zanzan : des jeunes barrent la route à Bédié• Le député Kobena Tah accuse l’ex-ministre Adjoumani- Fraternité Matin (4/5/2009)

bullet Inauguration hier, des installations de l`Aéroport d`Abidjan - Laurent Gbagbo aux forces de l`ordre : “Arrêtez d’exercer la brutalité sur les passagers”- Le Temps (30/4/2009)

bullet Tribunal militaire - Ange Kessi frappe fort : Le secrétaire de Mangou jeté en prison- Nord-Sud (30/4/2009)

Copyright :  

© 1998-2002 Weblogy Corporation, Tous droits réservés. -  Conditions d'utilisation et confidentialité