Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

M. Odinga porteur d`une "nouvelle offre de paix" à Laurent Gbagbo
Publié le lundi 17 janvier 2011   |  AFP


Le
© Reuters


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
LAGOS - Le Premier ministre kényan Raila Odinga, médiateur de l`Union africaine pour la crise politique en Côte d`Ivoire, est porteur d`une "nouvelle offre de paix" au président sortant Laurent Gbagbo, a-t-il déclaré lundi à l`AFP avant son départ pour Abidjan.

M. Odinga s`est cependant refusé à détailler ces propositions. Il s`est entretenu dimanche soir à Abuja avec le président nigérian Goodluck Jonathan, président en exercice de la Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest (Cédéao).

"Ma mission est un nouveau test pour voir si nous pouvons résoudre pacifiquement la crise. Nous verrons la réaction (de Laurent Gbagbo) à la nouvelle offre de paix que nous lui ferons. Nous avons l`espoir de résoudre la crise", a-t-il dit.

La durée de la mission de M. Odinga en Côte d`Ivoire n`a pas été précisée.

Son porte-parole a indiqué qu`elle dépendrait des entretiens sur place. Le Premier ministre kényan a annoncé qu`il pourrait se rendre ensuite pour consultations dans d`autres pays africains tels le Ghana, l`Angola, le Burkina Faso et le Kenya. Il a déjà rencontré plusieurs présidents (Bénin, Cap Vert, Sierra Leone).

Le Ghana, membre de la Cédéao, a exclu d`envoyer des troupes en Côte d`Ivoire et l`Angola est l`un des rares pays à soutenir Laurent Gbagbo.

Alassane Ouattara, reconnu comme le nouveau président ivoirien par la quasi-totalité de la communauté internationale, a appelé à l`usage de la force pour chasser du pouvoir Laurent Gbagbo, alors que celui-ci se déclare comme le seul président légitime. La Cédéao a menacé ce dernier d`une opération militaire s`il refuse de céder le pouvoir, mais la mise sur pied d`une telle
opération s`avère difficile.

M. Odinga est accompagné dans sa mission par l`ancien ministre des Affaires étrangère de la République démocratique du Congo (RDC) Bizima Karaha, dont l`expérience diplomatique et la connaissance du français permettront d`épauler

le Premier ministre kényan dans sa mission.

Ce dernier a réitéré sa volonté de trouver une issue pacifique à la crise et de considérer l`option militaire de la Cédéao comme une solution de "dernier recours".

LIENS PROMOTIONNELS