Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Retombées de la visite du chef de l’Etat aux Etats-Unis : 400 milliards de FCFA annoncés
Publié le vendredi 5 aot 2011   |  Le Patriote


En
© Présidence par Gustave Assiri
En visite de travail aux USA: le Président Alassane Ouattara à la Maison blanche
Vendredi 29 juillet 2011. Washington, DC (Etats-unis d`Amérique). Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara reçu au Bureau ovale par son homologue américain, le Président Barack Obama


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La dernière visite du président Alassane Ouattara aux Etats-Unis livre ses secrets. 400 milliards de FCFA. C’est le total de la somme que le chef de l’Exécutif ivoirien a réussi à glaner comme promesses d’aides auprès des autorités américaines. Au cours de sa visite aux Etats-Unis les 26, 27 et 28 juillet derniers, le président Alassane Ouattara a rencontré le représentant spécial du président des Etats-Unis au commerce, M. Ron Kirk , la vice-présidente du Millenium Chalenge Corporation (MCC) et le sous-secrétaire d’Etat des Affaires africaines, M. Johnnie Carson, a révélé le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, M. Daniel Kablan Duncan, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée hier à son cabinet. Au cours de cette conférence de presse, le ministre Kablan Duncan a expliqué que ces différentes rencontres ont permis au président Ouattara de revenir sur une promesse de décaissement de 800 millions de dollars, soit 400 milliards de FCFA. Au cours de sa visite historique aux Etats-Unis, le ministre Duncan a rapporté que le chef de l’Etat s’est entretenu avec Ron Kirk, représentant spécial du président des Etats-Unis d’Amérique pour le commerce à qui il a demandé la rééligibilité de la Côte d’Ivoire à l’AGOA (Africa Growth Opportunity Act), dont la Côte d’Ivoire a été exclu en 2004. Ron Kirk, selon le ministre ivoirien des Affaires étrangères, s’est montré favorable à la requête ivoirienne. Le chef de l’Etat a également rencontré, selon le conférencier, Mme Sheila Herrling, la vice-présidente du MCC. Au cours des échanges, à ses dires, le président de la République a émis le vœu de voir la Côte d’ivoire accéder au MCC qui est un mécanisme américain d’aide bilatérale destinée à la lutte contre la pauvreté dans les pays en développement ayant accompli des progrès en matière de démocratie et de bonne gouvernance. Le président Ouattara, a-t-il ajouté, a échangé avec le Corporate Council of Africa qui est une ONG chargée de renforcer et de faciliter les relations commerciales entre les Etats-Unis et l’Afrique. « Le chef de l’Etat a eu un entretien avec le sous-secrétaire d’Etat des Affaires africaines, M. Johnnie Carson, sur le renforcement du processus de paix, de réconciliation nationale et de reconstruction post-crise que les Etats-Unis s’engagent à soutenir. La rencontre avec le président Barak Obama a permis de réaffirmer la volonté commune des deux chefs d’Etat de collaborer pour la promotion de la démocratie et de l’Etat de droit. Le ministre des Affaires étrangères, au cours de sa conférence de presse, est également revenu sur la visite d’Etat du président de la République à Abuja qui a permis, selon lui, de renforcer les liens entre le Nigeria et la Côte d’Ivoire et la visite du Premier ministre français François Fillon en Côte d’ivoire qui a permis un effacement de la dette à hauteur d’un milliard d’euros, soit environ 655 milliards de FCFA. Il a annoncé la venue dans les prochains jours du ministre des Affaires étrangères du Mali, les visites du chef de l’Etat au Tchad et à Bruxelles dans les prochains jours. Sans oublier sa participation effective au prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, en septembre.
Jean-Claude Coulibaly

LIENS PROMOTIONNELS