Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Révolution scientifique : Les bienfaits de l’Indicamétrie
Publié le vendredi 11 novembre 2011   |  Le Democrate


Université
© Ministères par DR
Université de Bouaké-la-Neuve: L`Institut multipolaire d`études, de recherches et de formation en indicamétrie (IMERFI) lance ses activités
Mardi 21 juin 2011. Siège de l`Université de Bouaké-la-Neuve, Cocody-les-2 Plateaux


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Le Samedi 05 novembre dernier, s’est déroulée à l’amphithéâtre de la Bourse du travail de Treichville, une thèse unique sur l’Indicamétrie soutenue par Déazon André sur le thème : « L’indicamétrie et sa méthode: de l’obligation de thèse à l’obligation de vérité ». Les travaux qui ont abouti à la rédaction de cette thèse ont été rédigés sous la direction du Pr Moustapha Diabaté, maître et inventeur de la science indicamétrique. Présidée par le Pr Aguessy Honorat, venu spécialement du Bénin pour la circonstance, le jury de cette soutenance était composé du Pr Kouakou N’guessan François et du Dr Ali Désiré, tous deux enseignants à l’université de Bouaké. Durant son speech qui a duré une demi-heure, l’impétrant a montré les limites des Sciences classiques et plus particulièrement, des Mathématiques. Ainsi, il a mis en évidence les bienfaits de l’Indicamétrie pour la science. « L’Indicamétrie sauve la science des approximations, car elle transforme tous les problèmes de la vie en des données mathématiques, en prenant en compte à la fois, le visible et l’invisible; le physique et le métaphysique, le matériel et l’immatériel», a-t-il démontré. A en croire Déazon André, la science indicamétrique dont le modèle de fonctionnement s’appuie sur la structure du cerveau humain, est une révolution scientifique. De fait, elle porte la science à son plus haut degré de développement. Louant les mérites du travail accompli par l’impétrant, le jury n’a pas manqué néanmoins, de relever les faiblesses de cette thèse que sont entre autres, les allures excessives prises par André Déazon dans sa critique contre les sciences qu’ils qualifient de classique, les nombreuses fautes d’orthographe, de grammaire qui ne leur ont pas échappé. Ainsi, ont-ils fait plusieurs recommandations en vue de l’amélioration du travail. Intervenant à la fois en qualité de directeur de thèse et d’inventeur de l’Indicamétrie, le Pr Diabaté Moustapha a souligné la nécessité de sortir des sentiers battus pour porter l’Afrique vers le développement. Pour lui, «l’Indicamétrie se connecte aux réalités sociales pour apporter des solutions concrètes aux difficultés existentielles». La soutenance s’est achevée dans une très belle ambiance d’autant que la mention « très honorable avec félicitations du jury » a été attribuée à l’impétrant qui a promis prendre en compte les recommandations formulées.

F. K. (stagiaire)
licea9@yahoo.fr

LIENS PROMOTIONNELS