Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Art et Culture
Article


Comment

Dernières dépêches



Art et Culture

Journées nationales du livre pour enfant, Vers la création de centre public de lecture
Publié le mercredi 30 novembre 2011   |  L'expression




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Après 50 ans d’indépendance, la Côte d’Ivoire ne dispose quasiment pas de bibliothèque de lecture publique. Cet amer constat a été relevé hier par la directrice de la Bibliothèque nationale, Adjiman Chantal, lors du lancement de la 1ère édition des Journées nationales du livre pour enfant(Jnle). Pour la coordonnatrice générale du comité d’organisation de cette fête du livre infantile, qui va s’étendre sur trois jours, ‘‘la lecture est restée dans son aspect contraignant pour des besoins scolaires’’. Cela emmène les Ivoiriens à se séparer du livre une fois sortis du circuit de l’école classique. « La lecture est une nécessité quotidienne. Elle s’impose aujourd’hui comme un laissez-passer pour l’intégration dans la société. La promotion de lecture publique particulièrement de jeunesse s’impose comme un instrument de développement. C’est d’ailleurs pour cette raison que cette première édition des Jnle met au cœur de ces activités les collectivités locales autour du thème, Le livre et la lecture : Enjeu pour les communes. Les tout-petits ne sont pas encore pris dans l’engrenage scolaire où il faut lire pour réussir. Pourtant, ils n’ignorent pas la richesse de la lecture que sont les découvertes, les rencontres, des relations affectives. C’est cette réalité que la bibliothèque nationale de Côte d’Ivoire veut désormais développer pour que avant, pendant et après l’école classique, l’Ivoirien ne se sépare plus du livre », a-t-elle indiqué avant de rendre un hommage au directeur des Editions Nei-Ceda Guy Lamblin, parrain de cette 1ère édition des Jnle. Ce dernier s’est félicité de la naissance de ces journées nationales du livre pour enfant. Guy Lamblin a émis le vœu de voir se transformer ces journées en un salon international de livres de jeunesse. Et de féliciter le ministre de la Culture et de la Francophonie, Bandaman Maurice, pour ‘‘son engagement personnel et maintenant officiel en faveur du livre et de la lecture’’. Le représentant du ministre Bandaman, Kouassi Jérôme, Directeur du livre, a exprimé l’adhésion du ministre à ces journées du livre pour enfant. « La lecture est un fait, non pas de nature, mais de culture. Personne ne lira spontanément ni par nature, s’il n’y a pas été éduqué. C’est pourquoi, le ministre entend procéder à l’ouverture prochaine de centres de lecture de proximité dans nos quartiers et villes », a-t-il révélé. La cérémonie d’ouverture d’hier a été suivie du vernissage de l’exposition : Hommage à Jeanne De Cavally, premier auteur ivoirien de littérature pour enfant. Le programme d’aujourd’hui annonce un concours Miss-Bagnon bibliothèque et une présentation de la collection, Je découvre la vie avec Claire Porquet.
Fofana Ali (Stagiaire)

LIENS PROMOTIONNELS