Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3909 du 1/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Art et Culture

Fermeture du Groupe Ivoire Académie (GIA) - Les Associations des parents d’élèves interpellent Bacongo
Publié le samedi 1 decembre 2012  |  Le Patriote


Rentrée
© Ivoire-Presse par FN
Rentrée universitaire 2012-2013: Cissé Bacongo a donné le coup d`envoi des festivités
Lundi 27 août 2012. Abidjan. Université de Cocody. Le ministre de l`Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Ibrahima Cissé Bacongo donne le coup d`envoi des festivités de la rentrée universitaire, à l`issue des travaux de renovation des universités publiques


 Vos outils




La décision de fermeture du Groupe Ivoire Académie (GIA) et l’Institut Supérieur EZ, le 06 novembre dernier par un arrêté du Ministère de l’Enseignement Supérieur, continue de susciter le courroux des Associations des parents d’élèves. Réunis au sein d’une coordination, ces associations des parents d’élèves et d’étudiants de Côte d’Ivoire ont tenu une conférence de presse hier, au centre Missionnaire au Plateau, pour exprimer leur colère contre la décision du Ministre Ibrahima Cissé Bacongo. Selon Kadio Aka Claude, porte-parole de la Coordination des Associations des Parents d’élèves (CAPCI), et par ailleurs président de l’Organisation des Parents d’Elèves et Etudiants de Côte d’Ivoire (OPEECI), Cissé Bacongo a pris cet arrêté sans consulter les associations des parents d’élèves. «Toutes nos tentatives de rencontrer le ministre se sont avérées infructueuses», a déploré M. Aka Kadio. Avec cette menace de fermeture, ce sont 1300 étudiants dont plus de 900 affectés de l’Etat qui vont en pâtir. Le porte-parole s’est également offusqué du fait que le ministère veuille seulement trouver un point de chute aux étudiants affectés de l’Etat. « Nous disons non ! Si la décision doit rentrer en vigueur, le ministère doit réaffecter tous les étudiants issus de cet établissement », a demandé M. Aka Kadio. Avant d’inviter le ministre Cissé Bacongo à retirer son arrêté de fermeture de ces établissements d’enseignement supérieur situés au Km 4, sur le Boulevard de Marseille. Il a par ailleurs enjoint les étudiants affectés ou non, à demeurer dans l’établissement pour continuer les cours. Plaidant même auprès du ministre pour qu’il laisse les étudiants poursuivre leurs études dans l’établissement, jusqu’à la fin de cette année scolaire. Depuis quelques mois, il y a un bras de fer entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur et le promoteur du Groupe Ivoire Académie (GIA). Cissé Bacongo soutenant que les écoles se trouvent sur le domaine de l’Etat.

Anzoumana Cissé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment