Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Au terme de sa visite d’Etat dans le District du Zanzan : le Président Alassane Ouattara a animé une conférence de presse à Bondoukou
Publié le dimanche 2 decembre 2012  |  Présidence


Visite
© Présidence par DR
Visite d`Etat dans le Zanzan: la conférence de presse de clôture du Président Alassane Ouattara
Samedi 1er décembre 2012. Bondoukou. Au terme de sa visite d`Etat dans le Zanzan, le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara anime une conférence de clôture avec toute la presse qui l`a suivie pendant la tournée


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Au terme de la visite d’Etat qu’il a effectuée dans le District du Zanzan, le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a échangé avec la presse à sa Résidence de Bondoukou.

Au cours de cette rencontre qui a duré envions une (1) heure, le Chef de l’Etat et les journalistes ont échangé sur divers sujets portant notamment sur les objectifs de cette visite, les conditions de vie des populations, la réconciliation nationale, la décentralisation, la justice, la cohésion au sein du RHDP et ses ambitions pour le District du Zanzan et la Côte d’Ivoire.
Dans son propos liminaire, le Président de la République a indiqué que cette visite d’Etat qui lui a permis de rencontrer les populations des neuf départements des régions du Bounkani et du Gontougo, a été enrichissante, émouvante et lui a permis également d’être à l’écoute des populations et de recueillir leurs préoccupations et leurs doléances.

Selon lui, après l’Ouest où il y a eu beaucoup de meurtrissures, le choix du District du Zanzan pour sa deuxième visite d’Etat, est dû à l’extrême pauvreté et au retard considérable de cette région en matière de développement.

Cependant, il a relevé que les choses ont commencé à s’améliorer et le seront davantage au cours des prochaines années avec notamment la résorption du déficit d’électricité et d’eau potable, la réhabilitation et la construction d’écoles, de centres de santé, d’infrastructures routières…

Parlant de la réconciliation nationale qui est l’affaire de tous, le Chef de l’Etat estime qu’elle est en marche et a bon espoir que les Ivoiriens seront réconciliés et vivront en parfaite harmonie.
Quant au statut des Chefs traditionnels, le Président de la République a indiqué que ce dossier se trouve sur la table du gouvernement et qu’il faudra faire en sorte de ne heurter personne en observant bien nos us et coutumes.

S’agissant du mandat d’arrêt international lancé par la Cour Pénale Internationale contre l’ex Première Dame, Simone GBAGBO, le Chef de l’Etat a indiqué que le Gouvernement a pris acte de la demande de la CPI et aura le temps de l’examiner et de se prononcer.

Se prononçant sur la mise en place de son dernier gouvernement, le Président Alassane OUATTARA a souligné que c’est une équipe de technocrates qui comprend bien sa méthode de travail et qui lui permettra d’atteindre ses objectifs, tout en soulignant que l’ancien Premier ministre, Jeannot AHOUSSOU-KOUADIO, n’a pas démérité.

Sur la question des exilés, le Président de la République a noté que tout le monde a sa place en Côte d’Ivoire et réitéré que la déstabilisation ne passera pas dans notre pays. Il a également admis qu’à l’issue des procès qui doivent aller à leur terme, pour respecter la séparation des pouvoirs, des actes forts pourraient être posés dans le sens de l’apaisement.
Pour terminer, le Chef de l’Etat a appelé les jeunes à sortir de la violence et de l’instrumentalisation, car il existe beaucoup d’opportunités pour eux en termes d’emplois avec les grands projets à venir.

Une photo de famille a mis fin à cette rencontre entre le Président de la République et les journalistes.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment