Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 961 du 8/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Bouaké / Transport : Des transporteurs formés à une meilleure collaboration avec les autorités
Publié le samedi 8 decembre 2012  |  Le Mandat




 Vos outils




Durant trois jours, du 4 au 6 décembre, les acteurs du secteur des transports ont été instruits sur les dispositions prescrites par la loi en matière de transport et aux attitudes à tenir pour une bonne collaboration avec les autorités locales. A cet effet, un atelier de réflexion a été organisé, le mercredi 5 décembre 2012, en collaboration avec la préfecture avec l’USAID. Cet atelier a permis d’identifier et d’analyser les obstacles liés au transport dans la région de Gbèkè, rechercher une solution gagnant-gagnant au conflit qui secoue les acteurs, élaborer une stratégie en vue du règlement des problèmes identifiés et mettre en place un comité de suivi pour s’assurer de la mise en œuvre des résolutions issues des travaux de réflexion. Pour le porte-parole des transporteurs de la région de Gbèkè, Sako Oumar, les autorités ne font rien en vue d’améliorer leurs conditions de travail. « Aujourd’hui, les autorités nous taxent et en retour rien n’est fait pour améliorer l’état des routes. Aussi, existe-t-il une concurrence déloyale en notre sein. C’est pourquoi nous estimons qu’il faut mettre en place un cadre de concertation, afin de trouver des solutions durables », a indiqué M. Sako. Le Collectif des directeurs d’auto-écoles de la région de Gbeké, par la voix de son président, Koffi Yao, a déploré la concurrence inopportune que leur font les Ong de la place en ce qui concerne le permis de conduire. « Le rôle des Ong, c’est de sensibiliser tous ceux qui désirent faire des permis de conduire et de se substituer en auto-écoles en faisant des tarifs et la promotion de certaines auto-écoles. Les propriétaires d’auto-écoles sont des personnes suffisamment fournies pour diriger ces structures assermentées et agréées », a-t-il fait savoir. Au vu de toutes ses observations, le Directeur régional des transports, Sako Ibrahim, a estimé que les stratégies devront consister à informer, former et sensibiliser des acteurs du transport pour l’amélioration de leurs rapports avec les autorités.

DH D BRAZZA
(Correspondant régional)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment