Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L`Inter N° 4378 du 7/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Hamed Bakayoko rend visite aux blessés et aux familles de victimes ; Sa réponse au FPI
Publié le lundi 7 janvier 2013  |  L`Inter


Solidarité:
© Abidjan.net par FN
Solidarité: Hamed Bakayoko apporte sa compassion aux familles des victimes de la bousculade du nouvel an
Dimanche 06 Janvier 2013. Le ministre d`Etat, ministre de l`Intérieur Ahmed Bakayoko a effectue une visite de compassion et de soutien aux victimes de la bousculade du Plateau. Visite qui l`a conduit à la PISAM à Cocody, puis dan la commune d`Adjamé (Bramacoté) où il a échangé avec les familles des victimes


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

exprimé hier dimanche la compassion du Gouvernement et aussi sa compassion personnelle aux blessés de la bousculade de la Saint-Sylvestre et aux familles de victimes. C`était à l`occasion d`une double visite à la PISAM et à Bromakoté. A l’issue de ces visites, le ministre d’Etat s’est confié à la Presse. A la question de savoir si l`on devrait s`attendre à la démission de tous ceux qui sont impliqués dans ce drame, il a répondu que « la question de démission ne règle pas le problème ». Selon lui, l`enquête qui a été ouverte va déboucher sur une procédure judiciaire et que la justice fera son travail. « Sur le plan de l’administration, de l’Etat, le gouvernement va aussi tirer les conséquences des conclusions de l’enquête. Il nous appartient de prendre des mesures et des décisions pour que cela ne se reproduise plus. Et, que ceux qui ont manqué à leurs obligations soient sanctionnés », a-t-il dit. Tout en admettant qu`il y a eu certainement des manquements et un manque d’anticipation. Interrogé sur la dernière déclaration du FPI qui demandait sa démission, Hamed Bakayoko a estimé qu`il faut «éviter de faire de la récupération et de la manipulation politicienne (…) Le jour où, dans mes charges, je considérerai que ma responsabilité est engagée et qu’il faille démissionner, je le ferai sans état d’âme. Mais, en la matière, dans ce pays, le FPI n’a de leçon à donner à personne. », a-t-il déclaré. Hamed Bakayoko, qui dit connaître personnellement beaucoup de familles de victimes, soutient que le plus important dans cette situation douloureuse, c`est de voir comment aider les populations.
H.O



Le ministre d'Etat, de l'intérieur et de la sécurité Hamed Bakayoko s'est rendu aux chevet des victimes de la Saint Sylvestre
Publié le: 6/1/2013  |  RTI

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment