Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3979 du 26/2/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Sport

Rallye / Côte d’Ivoire Bandama 2013, retour en Afrique
Publié le mardi 26 fevrier 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




Dix ans après avoir quitté le calendrier africain, le Bandama fait son come back en cette année 2013. Une année de tous les défis pour le sport auto ivoirien qui entame son renouveau sous la houlette d’Alain Ambrosino. Venu en rédempteur après les années de décrépitude, le natif de Casablanca (Maroc) s’est donné pour mission de redonner au Rallye Côte d’Ivoire Bandama toutes ses lettres de noblesse depuis son élection, le 17 septembre 2011. Douze mois après, il organise avec brio la compétition expérimentale sous la supervision de l’observateur Sud-africain Richard Leeks. La Fédération internationale de l’automobile satisfait des efforts accomplis décide à l’unanimité d’autoriser le retour de la Côte d’Ivoire au calendrier continental. Ainsi les 1er, 2 et 3 mars 2013, Yamoussoukro sera à nouveau le centre du renouveau du Bandama avec la 39e édition. Après la participation très appréciable du champion de France 2012 des Rallies sur terre, Germain Bonnefis au Bandama 2012, ce sera autour du vice-champion d’Afrique 2012, l’Italien Davite Giancarlo de se lancer sur les pistes ivoiriennes en compagnie de 17 équipages ivoiriens. La course se déroulera en deux étapes de 441 Km avec 8 secteurs compétitifs de 228 Km et 213 de liaison. La première épreuve va couvrir 317,76 Km dont 159 Km de spéciale le samedi et la deuxième, 111 Km avec 67 Km de spéciale le dimanche. Le vendredi 1er mars, la conférence de presse du comité d’organisation précédera la Super Spéciale dans la capitale politique ivoirienne. «Tout est fin prêt pour la compétition, Au niveau de la sécurité, tout a été mis en œuvre. On aura la même organisation que lors du 38e Bandama. Nous mettons tout en œuvre pour améliorer les aspects où les notes de l’observateur n’ont pas été bonnes l’année dernière. Nous somme certes au championnat d’Afrique, mais le plus dur est de se maintenir dans ce calendrier et faire de bons rallyes en améliorant davantage notre organisation», a mentionné le président de la fédération, Alain Ambrosino en conférence de presse, le samedi 23 février 2013 à Marcory. «Vues les dates très rapprochées des deux derniers Bandama, on n’a pas opéré de changement notable sur le circuit. Il sera pratiquement le même que celui du Bandama 2012 à un élément prêt», a précisé pour sa part, le Directeur de Course, Edouard Kouassi. Le ton du Bandama 2013, l’édition de come back au calendrier africain est ainsi donné. OUATTARA Gaoussou

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires