Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2919 du 6/6/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Pour enlever Koua Justin : Les Frci envahissent la direction des Impôts de Daloa
Publié le jeudi 6 juin 2013  |  Le Temps


Activités
© Ministères par PRISCA
Activités des partis politiques : la JFPI anime une conférence de presse sur l`annulation du sit-in
jeudi 04 octobre 2012. Abidjan: Après annulation de leur sit-in par les autorités, la JFPI a animé une conférence de presse au QG du parti sise Cocodi Angré . photo (Koua justin)


 Vos outils




Le régime K.O et désemparé, veut forcément enlever Koua Justin, le Secrétaire national par intérim de la Jfpi. C’est pourquoi, depuis hier mercredi 5 juin 2013, tout un détachement des Frci armées jusqu’aux dents, a quasiment pris en otage la direction régionale des Impôts de Daloa, lieu de service du jeune Koua Justin. Une situation qui évidemment, a causé de nombreux désagréments aux agents des Impôts. Ceux-ci ne pouvant plus, ont cessé toutes activités en dénonçant cette manière maladroite du régime. «Certains sont en tenues Frci. D’autres en tenues civiles. Ils sont, en ce moment, dans les locaux de la Direction régionale des Impôts de Daloa, service du Secrétaire national par intérim de la Jpi», explique un agent des Impôts joint à Abidjan. Selon d’autres sources, les Frci sont arrivées à la direction des Impôts de Daloa comme si Koua Justin avait fait une déclaration de guerre à Ouattara. Sans aucune civilité, (ils n’en ont d’ailleurs pas), ils ont cherché à mettre la main sur ce jeune leader de la politique ivoirienne. Rien d’étonnant. Parce que les enlèvements sont les méthodes de gouvernement de ce régime qui près de deux ans après, n’a pas encore confiance en lui-même, pourtant le Président Gbagbo est à la Cpi. Il y aujourd’hui plus de 700 prisonniers politiques dans ces goulags du nord de la Côte d’Ivoire. Ouattara bat ainsi le record des prisonniers politiques. Ce que même l’autocrate Houphouët n’a pas fait. C’est dans ce conteste qu’il se trouve à Paris pour la remise du prix Houphouët-Boigny pour la paix. Alors que chaque jour que Dieu fait, il pousse le pays qu’il dirige dans le chaos. En 2013, la Côte d’Ivoire reste le seul pays en Afrique qui a toute son opposition en prison. Une pratique pourtant révolue.

Guehi Brence

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires