Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4269 du 18/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

La
© Primature par DR

La
© Primature par DR



 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

Colloque sur la pensée politique du premier président de la Côte d’Ivoire Houphouët-Boigny toujours vivant dans les cœurs et les esprits
Publié le mardi 18 fevrier 2014  |  Le Patriote


La
© Primature par DR
La fondation FHB organise un colloque sur le thème la pensée politique de Felix Houphouet Boigny
Lundi 17 février 2014. Yamoussoukro. La fondation FHB a organisé un colloque sur le thème la pensée politique de Felix Houphouet Boigny en présence du premier ministre.


Comment

 Vos outils




“Le président Félix Houphouët-Boigny, a-t-il élaboré une pensée politique authentique ? Quelles sont ses conceptions de l’homme, de la société, de la politique, de la diversité culturelle et religieuse, des échanges entre les nations, du développement et de l’ouverture aux autres pays africains, puis au reste du monde, ainsi que la culture de la paix ? » Telles sont entre autres quelques interrogations auxquelles d’éminents professeurs chercheurs des universités de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Mali, du Bénin, du Sénégal, de l’Espagne et bien sûr de la Côte d’Ivoire, ainsi que des leaders de la société civile, des religieux et hommes politiques vont tenter d’y répondre et surtout de mener une réflexion critique sur la pensée politique du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, Félix Houphouët-Boigny. Au cours d’un colloque international qui s’inscrit dans la dynamique des activités de la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour l’année 2013-2014 et qui a ouvert les portes hier dans la capitale politique ivoirienne, la mémoire de cet illustre disparu sera honorée, 20 ans après sa mort. Le thème central de cette importante rencontre est : « La pensée politique de Félix Houphouët-Boigny». Ce colloque, organisé par la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, est l’occasion propice selon les organisateurs, pour élaborer un cadre de réflexion scientifique et d’action de tous les participants, au moment où notre pays, après une décennie de grave crise sociopolitique s’est engagé avec le président Alassane Ouattara, dans un processus de reconstruction post conflit. Il s’agit, à travers ces assises qui mobilisent près de 4000 participants dont une cinquantaine venue de la sous-région, de non seulement faire avancer la réflexion scientifique, mais surtout de dégager le contenu philosophique de la pensée de celui que le général De Gaulle appelait « Cerveau politique de premier ordre, de plain-pied avec toutes les questions, qui concernent non seulement son pays, mais aussi l’Afrique, et le monde entier… ». L’objectif général du colloque est de partager la pensée politique, économique et sociale de ce grand homme, qui a fait d’abord la fierté de l’Afrique et singulièrement de la Côte d’Ivoire, son pays natal, dans le cadre de la construction de la Nation. De façon spécifique, il s’agit de faire connaître l’approche conceptuelle et idéologique, d’échanger sur le choix du libéralisme économique comme moyen de développement de la Côte d’Ivoire. Il s’agit également d’explorer les voies de l’établissement d’une culture de paix à partir des avancées ou sillons qu’il a tracés en matière de coopération, de résolution des conflits, de la médiation et de la recherche de la paix. Pour Jean-Noël Loukou, universitaire, certes ce colloque rend hommage au père de la Nation à l’occasion du 2ème anniversaire de sa disparition, mais il n’a pas pour but une entreprise hagiographique. Il n’est pas aussi question, selon lui, de ressasser un passé qui serait paré de toutes les vertus, encore moins d’une entreprise de démolition d’une icône. Bien au contraire, il s’agit de faire une analyse scientifique, revisiter la pensée Houphouëtienne, éclairer avec un regard critique ses enjeux actuels pour construire notre futur. C’est pourquoi, les participants essaieront par exemple de répondre à cette question : « Comment a-t-il conçu la manière d’atteindre son objectif primordial de modernisation de la Côte d’Ivoire, en termes de changement social et développement économique ? ». Cette réflexion sur la pensée politique fait l’objet d’un renouvellement international des recherches, avec de nouvelles méthodes et de nouveaux objets dans des domaines aussi différents que l’histoire des concepts, l’histoire intellectuelle, l’histoire de la philosophie politique. A l’ouverture hier, trois messages ont été lus. Le premier, celui du président du RHDP, Henri Konan Bédié, par le secrétaire exécutif du PDCI-RDA, le Pr. Guikahué. Le deuxième, est l’intervention audio de Frédérico Mayor, ancien Directeur général de l’Unesco et le troisième, celui du président Alassane Ouattara, en convalescence en France, lu par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan. Des sous-thèmes seront passés au peigne fin en vue de faire de fortes recommandations, entre autres : « Houphouët-Boigny et le règlement des conflits en Afrique » animé par Dr Kouadio N’Guessan, de l’Université FHB. « Les dimensions interpersonnelles dans le règlement des différends avec ses voisins, le cas de la Guinée de Sékou Touré, » par Dr Bamba Abdoulaye de l’Université FHB.

Jacquelin Mintoh

Comment

 Commentaires



Comment