Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Ministre Diarrassouba invite les artisans des sites précaires à s’installer à Abobo-N’Dotré
Publié le mercredi 15 fevrier 2017  |  AIP
Le
© Abidjan.net par Atapointe
Le Ministre Souleymane Diarrassouba rassure les femmes du vivrier
Mardi 7 février 2017. Abidjan. Plateau. Le ministre du commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a échangé, mardi, avec les femmes du vivrier afin de présenter sa vision et écouter leurs préoccupations. Photo: Le ministre du commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba.
Comment


Abidjan - Le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des petites et moyennes entreprises (PME), Souleymane Diarrassouba, lors d’une visite à la "Casse" d’Abobo-N’Dotré, a invité mardi, les artisans installés sur les sites précaires d’Abidjan, à se rendre sur cet espace aménagé pour occuper les magasins construits.

"Je lance un appel à tous les artisans ferrailleurs et garagistes installés sur les sites précaires d’Adjamé, dAbobo et ailleurs de rejoindre ce site de N’Dotré et occuper les box construits par les promoteurs privés. L’Etat a déjà purgé les droits coutumiers des propriétaires terriens", a préconisé M. Diarrassouba, rappelant que les réfractaires occupants les trottoirs seront déguerpis à la faveur de l’opération « Grand Ménage » du gouvernement qui débutera en mars.

Selon le ministre, le fait que les artisans prennent possession de ce site va permettre au gouvernement de trouver des solutions durables à leurs préoccupations afin que les infrastructures socio-économiques existantes puissent être consolidées pour un mieux-être des riverains par la construction d’un centre médical, d’une agence bancaire, etc.

La casse de N’Dotré a une superficie totale de 80 hectares dont 15 seulement font l’objet d’une exploitation. Sur environ 1400 magasins disponibles, seulement 200 sont occupés par des garagistes et ferrailleurs et 60 artisans ont pu solder leurs magasins, a-t-on appris de la promotrice du site, Aminata Koné qui a sollicité l’implication du ministre Souleymane Diarrassouba pour amener les artisans à coloniser le site.

Au nombre des difficultés majeures signalées par les responsables locaux de la chambre de métiers de Côte d’Ivoire au ministre, figurent le difficile accès et le manque d’eau potable et d’électricité sur le site.

fmo
Commentaires


Comment