Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire/ Le Trésor public va mobiliser plus de 1 227 milliards de FCFA sur le marché financier en 2017
Publié le vendredi 17 fevrier 2017  |  AIP
Trésor
© Abidjan.net par Cyprien K.
Trésor Publique: Le Directeur Général explique sa vision à la presse
Jeudi 15 Septembre 2015. Abidjan. Monsieur Assahoré Konan Jacques, directeur général du trésor et de la comptabilité publique a expliqué sa vision pour le Trésor ivoirien lors d`une rencontre avec la presse. (Photo) Monsieur Assahoré Konan Jacques, Directeur Général du trésor et de la comptabilité publique
Comment


Abidjan - Le directeur de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances, Bernard Akpess, a annoncé à l’ouverture d’un séminaire-bilan à Yamoussoukro que le Trésor public entend mobiliser plus de 1 227 milliards de FCFA sur le marché des capitaux au titre de l’année 2017.

Il est attendu également du Trésor, la mobilisation auprès des partenaires extérieurs plus de 1 252 milliards de FCFA, a-t-il ajouté, soulignant que ce défi doit être relevé par la structure publique de gestion des Finances de l’Etat pour maintenir la vitalité économique de la Côte d’Ivoire.

Pour l’exercice 2016, M. Akpess s’est réjoui de ce que le ministère de l’Economie et des Finances ait dépassé les objectifs fixés par le gouvernement dans la mobilisation des ressources sur le marché des capitaux. « Sur un objectif de 1 387,9 milliards de FCFA, il a été mobilisé 1 407,2 milliards de FCFA, soit 101,4% », a-t-il déclaré.

Le directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique, Assahoré Konan Jacques, pour sa part, a exprimé sa gratitude au ministre de l’Economie et des Finances pour son soutien constant tout en indiquant que la gestion du Trésor public est bien assurée dans une logique de continuité, mais aussi d’innovation.

L’objectif du séminaire bilan 2016 du Trésor public qui se tient à Yamoussoukro est de présenter notamment le rapport général sur l’état de l’institution et l’examen de l’état d’avancement du plan stratégique de développement 2016-2020. Une lucarne sera également réservée à l’évaluation de la mise en œuvre des 17 projets issus de la vision stratégique, a-t-on appris.

(AIP)

Tg/kp
Commentaires


Comment