Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Rentrée solennelle de la Cour d’Appel de Bouaké : Sansan Kambilé parle de justice performante
Publié le jeudi 23 fevrier 2017  |  Le Quotidien d’Abidjan
Réaménagement
© Présidence par Aristide
Réaménagement technique du gouvernement: l`Ambassadeur Ally Coulibaly nommé Ministre de l`Intégration africaine
Lundi 4 juin 2012. Abidjan. Palais de la présidence de la République. Le Secrétaire Général du gouvernement, M. Sansan Kambilé donne lecture du décret N° 2012- 484 du 4 juin 2012, portant nomination de M. Ally COULIBALY, en qualité de Ministre de l’Intégration Africaine.
Comment


La Côte d‘Ivoire qui se distingue en ce moment par une justice boiteuse marquée par des années de détention sans jugement pour des citoyens à qui tout recours est refusé, peut-elle espérer avoir une justice équilibrée et débarrassée des miasmes de la politique ? C’est en tout cas ce qu’a semblé dire le ministre Sansan Kambilé qui était à Bouaké le lundi 20 février dernier, à l’occasion de la rentrée solennelle de la Cour d’Appel du Gbêkê. S’adressant brièvement à des journalistes à l’issue de la cérémonie qui a eu lieu au Palais de justice, il a déclaré qu’il s’agissait pour lui de « rendre la justice plus dynamique et plus performante ». Il venait de présider en personne, la rentrée solennelle de la cour d’Appel de Bouaké. Et procéder à l’installation de Dembélé Tahirou comme remier résident de la Cour d’Appel et Séri Balley Patrick comme procureur général près la Cour d’Appel, ainsi que six autres magistrats qui viennent renforcer l’effectif en tant que présidents de chambre, conseillers et avocats généraux.
Le nouveau président de la cour d’Appel de Bouaké a tenu à saluer l’action du gouvernement en matière de justice. Il a, à cet effet, rendu hommage au ministre qui, selon lui, n’a de cesse de rappeler à l’ensemble des acteurs de l’institution judiciaire, sa vision d’une justice en phase avec les attentes « légitimes » des populations. Sans préciser quelles sont ces attentes, Dembélé Tahirou a félicité son prédécesseur, Kalilou Koné, muté à la Cour d’Appel d’Abidjan, pour tout le travail accompli.
Sery Balliey Patrick, le nouveau procureur général, a, pour sa part, remercié le ministre pour l’avoir nommé à un poste aussi important. Prenant l’engagement de ne jamais trahir cette confiance placée en lui, il a promis un « grand professionnalisme » dans sa mission tout en dénonçant la corruption qui, selon lui, mine l’institution judiciaire. « Comment extirper de nos rangs, les indélicates habitudes qui persistent ? » s’est-il interrogé.
Maître Abbé Yao, bâtonnier de l’ordre des avocats, a quant à lui, plaidé pour l’ouverture d’une « maison des avocats » dans chaque région du pays. Cela, a-t-il dit, faciliterait la tâche aux avocats venant plaider. Pour l’exercice 2015/2016, la Cour d’Appel de Bouaké a enregistré 305 actes d’Appel dans le bloc civil en contentieux social et matière familiale, 523 déclarations d’Appel dans le bloc pénal. Toutes matières confondues, ce sont 752 arrêts et 45 ordonnances qui ont été rendus.

Zogbo Téklé
Commentaires

Titrologie



Le Quotidien d’Abidjan N° 1974 du 23/2/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment