Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le gouvernement ivoirien sollicite l’adhésion du secteur privé à la 2è Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique
Publié le jeudi 23 fevrier 2017  |  APA
2ème
© APA par Amah SALIOU
2ème édition de la Conférence internationale sur l’émergence en Afrique (CIEA)
Vendredi 3 février 2017. Abidjan. Le Maroc est l’invité spécial de la Côte d’Ivoire qui va abriter du 28 au 30 mars prochain, la 2ème édition de la Conférence internationale sur l’émergence en Afrique (CIEA). Photo: Nialé Kaba, ministre du Plan et du développement.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le gouvernement ivoirien a sollicité, mercredi, l’adhésion du secteur privé à la deuxième édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA) prévue à Abidjan du 28 au 30 mars prochain, et qui prévoit la participation de Chefs d’Etat et de Gouvernement, d’experts de haut niveau d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique latine pour échanger sur la problématique de la mise en œuvre des plans d’émergence en Afrique.

‘’Deux ans après la première édition, et en vue de s’assurer que les pays ayant formulé des plans d’émergence se sont engagés dans la bonne direction, l’Afrique se donne à nouveau rendez-vous à Abidjan, afin d’apprécier si les politiques amorcées commencent à produire des effets’’, a déclaré la Ministre Nialé Kaba au cours d’une rencontre avec le secteur privé au siège de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI, patronat ivoirien).

Selon Mme Kaba qui avait déjà rencontré début février les ambassadeurs, l’édition 2017, vise à ‘’approfondir le débat sur la problématique de la mise en œuvre des plans d’émergence des pays africains à la lumière des expériences menées en Afrique et ailleurs’’. Il s’agira notamment pour les participants d’échanger sur les bonnes pratiques africaines en matière de mise en œuvre des plans d’émergence sous les angles institutionnel, économique et social.

Le partage des outils et méthodes de mise en œuvre pour accélérer la transformation structurelle et l’industrialisation afin de créer des emplois pour les jeunes et les femmes, sera également au menu de cette conférence d’Abidjan qui attend 400 participants personnalités et représentants de gouvernement, d’institutions internationales et de développement, de Centres de recherche, d’Université, du secteur privé et des organisations de la société civile.

Les travaux se dérouleront sous forme de panels de haut niveau constitué de séances de plénières autour de deux principaux thèmes, la gouvernance des institutions publiques, et la transformation structurelle, inclusive et durable. Avant la conférence, un forum des marchés émergents est prévu du 25 au 27 mars, toujours dans la capitale économique ivoirienne.

Cette deuxième édition est organisée conjointement par le gouvernement ivoirien, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en collaboration avec la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, et l’Agence Japonaise de coopération internationale (JICA). La CIEA s’organise tous les deux ans. La première édition s’est tenue en 2015 à Abidjan.

LS/APA
Commentaires


Comment