Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Plus de 2000 jeunes diplômés visés par l’édition 2017 du programme gouvernemental de requalification
Publié le jeudi 4 mai 2017  |  AIP
Point
© Ministères par DR
Point de presse du Conseil des Ministres
Mercredi 03 mai 2017. Le Ministre Bruno Koné, porte parole du gouvernement, a animé un point de presse à la suite du conseil des ministres.
Comment


Abidjan - Le programme de requalification et de reconversion initié par les autorités ivoiriennes dans le cadre de l’aide à l’insertion des jeunes diplômés sans emploi va prendre en compte, pour l’édition 2017, un effectif total de 2 185 demandeurs, a informé mercredi, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné.

Les demandeurs devront être issus de l’enseignement supérieur, avoir un âge compris entre 18 et 40 ans et comptabiliser au moins deux ans de chômage.

Au titre de l’année 2016, au total 1815 primo demandeurs d’emploi avaient été sélectionnés dans le cadre de ce programme dont 1188 ont déjà démarré le processus de requalification.

Selon son porte-parole, le gouvernement a décidé d’élargir le nombre de bénéficiaires au regard des résultats et de l’engouement suscité auprès des jeunes. Instruction a été donnée lors d’un conseil des ministres, mercredi, à l’ensemble des administrations concernés de procéder au lancement du programme.

Le conseil a vu par ailleurs l’adoption d’une communication relative au bilan 2016 du programme Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) de l’Agence Emploi Jeune et du Bureau de coordination des programmes d’emploi ainsi qu’au lancement 2017 de ce programme.

Ainsi, ce sont au total 3957 jeunes hommes et femmes qui ont bénéficié en 2016 du programme dont 132 ont effectivement obtenu un financement de leurs activités pour un montant de 36,6 millions FCFA.

Les THIMO ont été mis en œuvre dans le cadre de la Stratégie nationale d’insertion et d’emploi des jeunes. Composé de deux parties, ce programme a consisté dans un premier temps à mettre au travail des jeunes femmes et des jeunes hommes dans le cadre d’activités d’utilité public leur permettant ainsi de recevoir un revenu via des indemnités périodiques.

La seconde partie a été consacrée à la formation de ces jeunes à différents métiers, à l’élaboration de leur plan d’affaire et à leur accompagnement par le micro crédit, en vue du financement d’activités génératrices de revenus.

L’édition 2017 du programme THIMO a été lancée en avril. Au total 14 050 jeunes dont 9 050 femmes seront pris en compte.

kg/cmas
Commentaires


Comment