Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Formation professionnelle en Côte d’Ivoire: une mission du Fonds Saoudien chez le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE
Publié le vendredi 12 mai 2017  |  Ministères
Formation
© Ministères par DR
Formation professionnelle en Côte d’Ivoire: une mission du Fond Saoudien chez le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE
Mercredi 10 mai 2017. Abidjan. En mission en Côte d’Ivoire dans le cadre de l’évaluation de l’ensemble de ses projets, une délégation du Fonds Saoudien de Développement (FSD) a été reçue en audience par le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.
Comment


En mission en Côte d’Ivoire dans le cadre de l’évaluation de l’ensemble de ses projets, une délégation du Fonds Saoudien de Développement (FSD) a été reçue en audience, ce mercredi 10 mai 2017, par le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. Les échanges entre la délégation conduite par Monsieur Ibrahim ALTURKI et le Secrétaire d’Etat ont porté sur l’identification des facteurs de blocage et entrevoir également des solutions pour la mise en œuvre effective de ces projets qui concernent la réhabilitation des Collèges d’Enseignement Technique d’Issia et de Bouaflé, du Lycée Professionnel Hôtelier de Yamoussoukro et du Centre de Bureautique, de communication et de gestion de Bouaké (CBCG). « Nous apprécions l’hospitalité et l’attention portée à notre endroit depuis notre arrivée dans ce pays. Nous sommes une nouvelle équipe et nous allons tout mettre en œuvre pour faire bouger les choses », a indiqué le tout nouveau chef de mission, Ibrahim ALTURKI qui a également précisé que le retard de huit ans accusé dans l’exécution de ces projets est dû aux changements intervenus au niveau des instances de gestion du Fonds Saoudien. Le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE pour sa part, a réaffirmé la ferme volonté du Gouvernement d’inscrire l’efficacité et la célérité dans la conduite des différents projets. « J’aimerais rassurer nos partenaires que nous sommes dans la même dynamique d’accélérer les choses. Depuis la formation du Gouvernement en janvier passé, le Président de la République et le Premier ministre nous ont instruits de mettre l’efficacité au cœur de nos actions et d’accélérer l’aboutissement des projets existants. C’est dans cette dynamique que nous travaillons à identifier les facteurs de blocage dans la conduite des projets et à les lever. A cet effet, nous souhaitons que les travaux de réhabilitation des établissements prennent fin au plus tard en novembre 2017 et avons instruit nos collaborateurs dans ce sens. En plus des réhabilitations, nous souhaitons que le Fonds Saoudien nous accompagne dans l’équipement de ces centres », a indiqué le Secrétaire d’Etat. Cette nouvelle requête a retenu l’attention de Monsieur Ibrahim ALTURKI qui a donné des assurances sur la disponibilité du Fonds à accéder à la demande du Secrétaire d’Etat, juste après la fin des travaux en novembre 2017.
Commentaires


Comment