x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 7 octobre 2010 | Le Nouveau Réveil

Ouverture de la 2ème session parlementaire 2010, hier : Ago Marthe demande pardon pour ses offenses et fait ses adieux

© Le Nouveau Réveil Par Emma
Cinquantenaire de la Côte d`Ivoire: le président Laurent Gbagbo assiste à la prise d`armes au palais
Samedi 7 août 2010. Abidjan, palais présidentiel du Plateau. Le défilé militaire est le point culminant des cérémonies marquant la fête de l`indépendance.
L`ouverture de la 2ème session ordinaire de l`année 2010 a eu lieu hier au cours d`une plénière au palais de l`Assemblée nationale. La 1ère vice-présidente de l`Assemblée nationale, Ago Marthe, qui a assuré la présidence de cette rencontre, a saisi cette occasion pour demander pardon à tous ceux qu`elle a pu offenser durant leur législature de 10 ans que va clore probablement la présente session. " Après l`élection présidentielle du 31 octobre que nous espérons vivement qu`elle se déroule dans la paix, ce sera les élections législatives. Donc cette session est une session particulière pour vous les députés de cette 1ère législature. C`est notre dernière session. C`est pourquoi, en tant que 1ère vice-présidente de l`Assemblée nationale de Côte d`Ivoire, je voudrais, en ce jour, demander pardon à tous mes collègues et à tous les membres de l`administration que j`ai pu offenser par mes propos et par mes actes. En ce qui me concerne, sachez tous que j`ai pardonné à ceux qui m`ont heurtée. Je vous invite tous à accorder ce pardon mutuel. Je souhaite que cette dernière session se déroule dans la fraternité vraie et apaisée afin que nous puissions nous retrouver. Même si nous ne nous retrouvons pas dans la prochaine législature mais nous sommes tous dans la Côte d`Ivoire pour construire le pays " a dit la représentante du professeur Mamadou Koulibaly (Absent) après s`être rassurée que le quorum est atteint. Ainsi, la cérémonie a pu avoir lieu avec un quorum de 124 dont 86 présents et 38 excusés sur 194 députés qui siègent. Les députés ont adopté le calendrier de la session. Il s`agit entre autres du projet de loi portant organisation, réglementation et coordination de l`activité statistique en Côte d`Ivoire ; du projet portant création et organisation d`un ordre national des pharmaciens et abrogeant la loi n° 60-272 du 2 septembre 1960 portant création d`un ordre national des pharmaciens de la République de Côte d`Ivoire. Et enfin, le projet de loi relatif à la transhumance en République de Côte d`Ivoire. Les députés Detto et Kouamé Koffi Kevin ont successivement demandé qu`on y ajoute le projet relatif à la pension des députés et la réclamation du budget pour adoption par le parlement comme prévu. Le bureau du parlement a également proposé le programme des travaux en groupes parlementaires, des travaux en commissions qui seront sanctionnés le vendredi 17 décembre par la clôture de la session en séance plénière.
François Bécanthy

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ