PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 10 janvier 2012 | L’intelligent d’Abidjan

Découverte d’un squelette / Bernard Kieffer : ‘’Guy-André Kieffer a été supprimé, nous exigeons un procès pénal’’

© L’intelligent d’Abidjan Par DR
Presse - Campagne d`affichage public pour le journalistes franco-canadien Guy-André Kieffer disparu en 2004 à Abidjan
Le squelette humain découvert à Issia le vendredi 6 janvier dernier, a été transféré en France, précisément à Nantes, pour des analyses médico-légales à l’effet de déterminer si oui ou non, il s’agit des restes de Guy-André Kieffer, le journaliste franco-canadien disparu en avril 2004 à Abidjan. Les résultats de ces analyses devaient être connus hier, mardi ou aujourd’hui mercredi, selon Osange Silou-Kieffer, l’épouse de Guy-André Kieffer. Joint par L’Intelligent d’Abidjan, Bernard Kieffer, frère du journaliste, a affirmé que la famille est toujours en attente des résultats des tests ADN. « C’est Mme Osange Kieffer, l’épouse de mon frère qui a dit que les résultats pourraient sortir mardi ou mercredi. Moi personnellement je n’ai pas eu cette information. Je ne sais pas du tout à quel moment ça va tomber, mardi, mercredi, jeudi, je ne sais pas. Je ne peux confirmer si c’est aujourd’hui. Ça peut être demain (mercredi, ndlr), ou après-demain (jeudi, ndlr) ou même vendredi. Je n’ai pas eu d’informations du juge ou du laboratoire qui analyse l’ADN qui m’aurait dit que ça va sortir mercredi soir à 18 heures, par exemple. Je n’ai aucune information précise là-dessus. C’est toujours l’attente. Il paraît que ça va un peu vite, ce genre d’analyse, mais je ne sais pas quelle est la charge de travail des personnes qui font l’analyse, surtout que ça se passe dans la ville de Nantes qui doit avoir un laboratoire spécialisé pour ce genre d’analyse », a expliqué Bernard Kieffer, hier. Par ailleurs, le frère du journaliste franco-canadien a confié à la « Tribune de Lyon » que si l’analyse confirme que le squelette d’Issia est bien celui de Guy-André Kieffer, une nouvelle étape aura été franchie dans l’enquête. « Si les analyses prouvent que le corps de mon frère a été retrouvé, cela va marquer une nouvelle étape dans notre enquête. Aujourd’hui, mon sentiment est partagé entre la tristesse et le soulagement. Nous avons fortement bénéficié du travail du juge Patrick Ramaël et nous souhaitons trouver un aboutissement : un procès pénal. Cette affaire n’est pas un fait divers, c’est un crime d’Etat. Guy-André Kieffer dérangeait le gouvernement de Laurent Gbagbo et il a été supprimé. J’aimerais surtout savoir qui est à l’origine de la disparition de mon frère et quelles sont les investigations qui ont fait déborder le vase. Nous sommes devant une étape importante, mais c’est loin d’être terminé. L’enquête continuera jusqu’à ce que la vérité soit trouvée », a-t-il indiqué. De bonnes sources, des arrestations sont en cours depuis hier. Des mandats d’arrêts sont également en cours.
Olivier Dion

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ