PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 6 mars 2012 | AFP

Côte d`Ivoire : Libéralisation de l`audiovisuel, cinq chaînes de TV prévues

© AFP Par EMMA
Libéralisation de l`espace audiovisuel : Le ministre de la Culture, Bandama Maurice reçoit le président de la HACA, Ibrahim Sy Savané
Lundi 16 janvier 2012. Abidjan. Cabinet du ministre de la Culture. Le ministre Bandama Maurice reçoit le président de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), Sy Savané. Photo : Ibrahim Sy Savané
La libéralisation de l`audiovisuel en Côte d`Ivoire prévoit l`attribution des fréquences à cinq chaînes de télévisions dont les promoteurs devront chacun s`acquitter d`une caution d`un milliard de FCFA (1,5 million d`euros), a annoncé mardi l`organe de régulation.

"La capacité technique de la Côte d`Ivoire est autour de cinq chaînes de télévision", a déclaré le président de la Haute autorité de la communication audiovisuelle en Côte d`Ivoire (Haca), Ibrahim Sy Savané, lors d`une conférence de presse.

Pour postuler, "il faut être une société de droit ivoirien, disposer d`un cautionnement d`1 milliard et payer des redevances annuelles de plus de 100 millions FCFA (environ 152.000 euros)".

La commission de sélection des offres, composée de neuf membres "va bientôt se mettre en place" pour faire aboutir le processus, a souligné M. Sy Savané, ancien ministre ivoirien de la Communication (2007-2010).

Cette commission va "s`atteler au dépouillement des appels d`offres, et attribuer des fréquences (...) aux entrepreneurs audiovisuels ayant une capacité financière avérée", a-t-il poursuivi.

La Haca est chargée de la libéralisation de l`audiovisuel en Côte d`Ivoire.

Le pays dispose actuellement d`une seule chaîne publique de télévision, la RTI.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ